Tag Archives: Victoire Ingabire

LES FDU-INKINGI CONDAMNENT LES RAPATRIATIONS FORCÉES ET AUTRES ARRESTATIONS DES RWANDAIS POUR DES MOTIFS POLITIQUES.

De sources proches du dossier, nous apprenons que les Pays-Bas s’apprêtent, après une procédure marquée par de grosses manœuvres politiciennes, à rapatrier deux rwandais  réclamés par le régime dictatorial et autoritaire de Kigali , en l’occurrence Messieurs Jean Baptiste Mugimba et Jean Claude Iyamuremye.

Les informations recueillies auprès des sources proches du dossier signalent en effet d’inquiétantes  irrégularités,  confirmées par une lettre ouverte qu’un des accusés,  monsieur Mugimba, a adressée au Ministre de la sécurité et de la justice du Royaume des Pays-Bas, Mr Gérard Adriaan  van der Steur. Il y est entre autres signalé des enquêtes et contre-enquêtes orientées,  qui ressemblent plus à des études commandées selon un cahier de charges déterminé, plutôt qu’à de véritables enquêtes indépendantes. On y lit en effet que des enquêtes ayant conduit, en première recherche, à l’innocence de l’accusé ont été cachées, et que de nouvelles enquêtes ont été commanditées, avec une insistance suspecte, jusqu’à l’obtention de ce qui est appelé dans les échanges de courriers des autorités hollandaises, comme des “résultats libérateurs”. 

Déclaration conjointe de la société civile sur la décision du Rwanda de retirer sa déclaration sous l’article 34(6) du Protocole de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples

La récente décision du gouvernement de la République du Rwanda de retirer sa déclaration sous l’article 34(6) du Protocole à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples sur l’établissement de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (« le Protocole ») représente un recul important pour la protection des droits humains dans le pays et en Afrique.

Les membres de la société civile africaine et internationale portent un intérêt particulier à garantir un système africain effectif et indépendant promouvant et protégeant les droits humains et des peuples sur le continent. La capacité des individus et des organisations non-gouvernementales (ONGs) à soumettre des plaintes directement à la Cour Africaine – la principale instance judiciaire en matière de droits humains sur le continent – réduit de façon significative les obstacles pour les survivants et victimes de violations des droits humains dans leur quête de  justice et de réparation, et contribue de manière substantielle à permettre à la Cour de mener à bien son mandat crucial.

FLASH INFO : Congrès ordinaire des FDU-INKINGI à Alost, Belgique

Ce 13 septembre 2014, les FDU-INKINGI ont tenu leur congrès ordinaire à Alost en Belgique.

Après avoir approuvé le compte-rendu du Congrès extraordinaire du Parti tenu à Breda les 13 et 14 avril 2014, le Congrès a mis en exécution les résolutions relatives aux élections des organes de direction du Parti.

Rwanda:Gandhi, Mandela et Victoire Ingabire: l’exemple d’une femme africaine

portrait Victoire

Par Rosa Moro.

Dans les Grands Lacs africains la plupart pensent indubitablement que si ce n’était pas pour l’attention portée à l’échelle internationale, Victoire Ingabire aurait déjà été tuée. En dépit de cela, elle demeure une héroïne relativement anonyme en Europe. Réduite au silence par la force, Ingabire est l’une de ces femmes qui incarnent courageusement l’espoir des millions d’africains avec une volonté indomptable, que de nombreux africains comparent à Nelson Mandela.

Rwanda: Des citoyens rwandais arrêtés au motif d’avoir écrit au premier minister

Le 17 septembre 2013.

Les FDU-Inkingi s’insurgent contre l’arrestation par la police d’une quarantaine de personnes sans aucun motif valable.

De retour du bureau du premier ministre où une delegation de chauffeurs de taxi et d’étudiants des universités rwandaises y avait remis une pétition, la délégation a rencontré un groupe qui voulait savoir à chaud si la pétition avait été acceptée. Au moment où les deux délégués montraient le cachet de la primature prouvant que la mission qui leur avait été confiée avait été remplie, la police a fait irruption et procédé à des arrestations aveugles de personnes présentes. La pétition  sollicitait l’intervention personnelle du premier minister dans deux dossiers chauds de l’actualité à savoir la suppression des prêts pour payer les frais d’études en perpétuelle augmentation et l’interdiction à certains taxi d’opérer au centre ville.

Rwanda: Message des FDU INKINGI à l’occasion du 51ème anniversaire de l’indépendance du Rwanda.

Très chers membres des FDU-INKINGI,

Chers compatriotes,

Il y a 51 ans, le peuple rwandais  décidait de prendre son destin en mains, au terme d’une lutte politique émaillée de violence. Comme aujourd’hui, les tenants du pouvoir déclaraient haut et fort que les aspirations à plus d’espace de liberté étaient sans fondements. Mais la détermination des leaders de l’indépendance a eu raison de l’arrogance de ceux qui voulaient confisquer le pouvoir par la violence et l’intimidation.

Plus d’un demi-siècle après, l’euphorie des premiers jours a cédé la place aux désillusions.

Situation politique

Contrairement au discours officiel, la situation sociopolitique du pays reste préoccupante. En effet, notre pays est le seul de la région à ne tolérer aucune opposition politique, de peur de perdre le monopole de l’action politique.

Rwanda: Élise Le Gall revient sur l’affaire Victoire Ingabire et la résolution du Parlement européen du 23 mai 2013

VIU in Court

Victoire Ingabire, nous ne t’oublions pas !

Pour lire l’article complet suivre ce lien…. http://www.cdiph.ulaval.ca/blogue/la-resolution-de-lue-du-23-mai-2013-ou-la-piqure-de-rappel-de-lue-letat-rwandais-sur-le

Rwanda: Revirement dans le procès de Victoire Ingabire Umuhoza : des témoins de l’accusation déclarent que le CDF n’a jamais existé

Kigali, 29th April 2013

Au 8ème jour de son procès en appel, la cour suprême a entendu les témoins de l’accusation à savoir le Lieutenant-colonel Tharcisse Nditurende, le Lt colonel Habiyaremye Noël, le Capitaine Karuta Jean Marie Vianney et le Major Uwumuremyi Vital. Ils ont tous critiqué le dossier de l’accusation spécialement en ce qui a trait à la formation d’une organisation armée.

Ces témoins avaient plaidé coupable devant la Haute cour d’avoir formé une organisation militaire, le CDF qui devait être une branche armée des FDU-INKINGI. Ils affirment qu’ils n’ont jamais été membres de cette organisation, par ce qu’elle n’a jamais existé. La Haute Cour s’était basé sur ces aveux pour condamner Madame Victoire Ingabire.

Rwanda: Il ne faut pas se laisser tromper par le régime pernicieux rwandais

Victoire Ingabire et son parti, les FDU-Inkingi, sont injustement rangés du côté des incendiaires par un régime qui ne tolère pas les opposants et cherche à régner en divisant la société rwandaise en deux camps irréconciliables. Par Emmanuel Mwiseneza, délégué à l’Information et à la communication, FDU-Inkingi

Nous apprécions l’avocat genevois Nils de Dardel pour son engagement en faveur des rescapés tutsis du génocide du printemps 1994. Il fait partie des personnes qui ont témoigné de l’empathie envers les victimes. Porter haut, comme lui, le combat avec et pour des rescapés tutsis afin que ce génocide ne soit jamais oublié ou que nul ne le dénie ou ne le relativise est une posture humaniste digne de respect. Nous sommes en revanche indignés quand, dans son combat, Nils de Dardel s’en prend à des personnes qui s’engagent, corps et âme, à jeter des ponts entre toutes les composantes de la société rwandaise, tutsie et hutue notamment, à entretenir le devoir de mémoire et à projeter le pays dans une nouvelle espérance du vivre ensemble, dans le respect mutuel et selon les règles de démocratie, de justice et de véritable réconciliation…..

 Lien pour lire l’ article complet

 

RWANDA: LE VERDICT DU PROCES DE MADAME INGABIRE REPOUSSE AU 7 SEPTEMBRE 2012

unfair justice

Kigali, le 29 juin 2010
Le Tribunal de Première Instance de Kigali a ajourné le verdict de la Prisonnière politique Victoire Ingabire présidente des FDU-INKINGI, au 7 septembre 2012. Les juges ont décrété qu’ils avaient besoin de plus de temps pour délibérer. Aucune référence n’ a été faite à la demande en cours, relative à la constitutionnalité de certaines lois très controversées sur le génocide, dont l’examen est prévu à partir du 19 juillet 2012 à la Cour Suprême.

Manifestation en rose pour Victoire Ingabire

Le procès de l’opposante rwandaise Victoire Ingabire (FDU), reprend en ce mois de février à Kigali, la capitale rwandaise. Les médias internationaux semblent l’avoir un peu oubliée. Pourtant, ses partisans poursuivent leur combat.

Les partisans de Victoire Ingabire ont annoncé une manifestation hebdomadaire, en rose, au Parlement néerlandais de La Haye pour dénoncer le procès de celle qui est, selon eux, victime d’un procès politique. Le régime rwandais accuse Mme Ingabire d’avoir entre autres nié le génocide au Rwanda (1994)…….  LIRE L’ARTICLE COMPLET SUR RNW

 

RWANDA : LA REPRISE DU PROCES POLITIQUE DE MADAME INGABIRE MARQUE LE DEUXIEME ANNIVERSAIRE DE PRESENCE DES FDU-INKINGI AU RWANDA.

Kigali,  le 16 janvier 2012

Les membres du Comité Exécutif Provisoire du parti FDU-Inkingi ont observé une minute de silence devant la Haute Cour de Kigali en attendant que la présidente du Parti, Mme Victoire INGABIRE UMUHOZA, dont le procès politique était censé reprendre aujourd’hui, soit escortée vers la salle d’audience, menottée et en uniforme de prisonniers. Le procès a cependant de nouveau été ajourné jusqu’au 13 Février 2012 pour permettre au Procureur de finaliser ses dossiers et de mettre à jour la matérialité et la traduction des éléments complémentaires d’enquête sur des allégations d’actes de terrorisme. La Haute Cour a informé les avocats de la défense que la demande de report par l’Autorité Nationale des Poursuites Pénales a été enregistrée le 12 Janvier 2012. La Défense n’a pas été informée, et l’ avocat Iain EDWARDS, qui a voyagé depuis le Royaume-Uni jusqu’au Rwanda pour l’audition, a juste appris durant l’audience que le procès allait reprendre dans quatre semaines!
S’adressant à une conférence de presse en Ouganda début Décembre 2011, le Président Paul KAGAME a menti de manière flagrante en disant : «l’avocat britannique a déserté le procès après avoir réalisé qu’il y avait des preuves accablantes sur les actes de terrorisme». Nous ne savons pas si cet ajournement inattendu est lié à une stratégie gouvernementale d’épuisement afin de finir les moyens financiers de l’accusée. Mme Victoire INGABIRE UMUHOZA et son parti paient les frais des avocats rwandais et des dépenses de l’avocat britannique pro bono. Par ailleurs, le gouvernement du Rwanda a torpillé l’enregistrement du Parti FDU-Inkingi depuis Janvier 2010 et la plupart des
principaux leaders du Parti ont été de temps en temps arbitrairement détenus.