Tag Archives: Rwanda

Hommage aux victimes du génocide et des crimes contre l’humanité commis au Rwanda

En mémoire aux victimes Tutsi

A la veille du 20ème anniversaire commémoratif du génocide perpétré contre les Tutsi de l’intérieur du Rwanda d’avril à juillet 1994, les Forces démocratiques unifiées FDU-Inkingi rendent hommage et s’inclinent devant la mémoire de toutes les victimes tutsi de cette tragédie qui s’est abattue sur le peuple rwandais. Cette barbarie a été  le résultat des extrémistes qui n’agissaient que pour leurs propres intérêts et non pour ceux d’une quelconque ethnie.

Les FDU-Inkingi ne condamneront jamais assez cette négation extrême du droit à la vie et à l’humanité des victimes qui a eu lieu dans notre pays, le Rwanda.

En mémoire aux victimes Hutu et Twa

Pendant le génocide perpétré contre les Tutsi, d’autres membres de la communauté rwandaise, les Hutu et les Twa, ont été victimes des tueries à cause de leurs ethnies et/ou leurs pensées. Ces autres Rwandais n’ont pour l’instant pas droit à la mémoire. Les FDU-Inkingi continuent à fustiger une mémoire discriminatoire et demandent à tous les Rwandais d’avoir l’empathie envers toutes les victimes du drame rwandais.

Justice envers toutes les victimes

Les FDU-Inkingi condamnent l’instrumentalisation du génocide à des fins politiciennes qui se traduit notamment par le musèlement de tous les opposants au FPR qui ne partagent pas la version des faits du régime du FPR. Des opposants hutu et tutsi sont actuellement traqués, emprisonnés, assassinés pour le seul fait de refuser de cautionner le mensonge entretenu par régime du Général Paul Kagame.

Rwanda: Message des FDU INKINGI à l’occasion du 51ème anniversaire de l’indépendance du Rwanda.

Très chers membres des FDU-INKINGI,

Chers compatriotes,

Il y a 51 ans, le peuple rwandais  décidait de prendre son destin en mains, au terme d’une lutte politique émaillée de violence. Comme aujourd’hui, les tenants du pouvoir déclaraient haut et fort que les aspirations à plus d’espace de liberté étaient sans fondements. Mais la détermination des leaders de l’indépendance a eu raison de l’arrogance de ceux qui voulaient confisquer le pouvoir par la violence et l’intimidation.

Plus d’un demi-siècle après, l’euphorie des premiers jours a cédé la place aux désillusions.

Situation politique

Contrairement au discours officiel, la situation sociopolitique du pays reste préoccupante. En effet, notre pays est le seul de la région à ne tolérer aucune opposition politique, de peur de perdre le monopole de l’action politique.

Rwanda: Il ne faut pas se laisser tromper par le régime pernicieux rwandais

Victoire Ingabire et son parti, les FDU-Inkingi, sont injustement rangés du côté des incendiaires par un régime qui ne tolère pas les opposants et cherche à régner en divisant la société rwandaise en deux camps irréconciliables. Par Emmanuel Mwiseneza, délégué à l’Information et à la communication, FDU-Inkingi

Nous apprécions l’avocat genevois Nils de Dardel pour son engagement en faveur des rescapés tutsis du génocide du printemps 1994. Il fait partie des personnes qui ont témoigné de l’empathie envers les victimes. Porter haut, comme lui, le combat avec et pour des rescapés tutsis afin que ce génocide ne soit jamais oublié ou que nul ne le dénie ou ne le relativise est une posture humaniste digne de respect. Nous sommes en revanche indignés quand, dans son combat, Nils de Dardel s’en prend à des personnes qui s’engagent, corps et âme, à jeter des ponts entre toutes les composantes de la société rwandaise, tutsie et hutue notamment, à entretenir le devoir de mémoire et à projeter le pays dans une nouvelle espérance du vivre ensemble, dans le respect mutuel et selon les règles de démocratie, de justice et de véritable réconciliation…..

 Lien pour lire l’ article complet

 

Manifestation en rose pour Victoire Ingabire

Le procès de l’opposante rwandaise Victoire Ingabire (FDU), reprend en ce mois de février à Kigali, la capitale rwandaise. Les médias internationaux semblent l’avoir un peu oubliée. Pourtant, ses partisans poursuivent leur combat.

Les partisans de Victoire Ingabire ont annoncé une manifestation hebdomadaire, en rose, au Parlement néerlandais de La Haye pour dénoncer le procès de celle qui est, selon eux, victime d’un procès politique. Le régime rwandais accuse Mme Ingabire d’avoir entre autres nié le génocide au Rwanda (1994)…….  LIRE L’ARTICLE COMPLET SUR RNW

 

RWANDA : LA REPRISE DU PROCES POLITIQUE DE MADAME INGABIRE MARQUE LE DEUXIEME ANNIVERSAIRE DE PRESENCE DES FDU-INKINGI AU RWANDA.

Kigali,  le 16 janvier 2012

Les membres du Comité Exécutif Provisoire du parti FDU-Inkingi ont observé une minute de silence devant la Haute Cour de Kigali en attendant que la présidente du Parti, Mme Victoire INGABIRE UMUHOZA, dont le procès politique était censé reprendre aujourd’hui, soit escortée vers la salle d’audience, menottée et en uniforme de prisonniers. Le procès a cependant de nouveau été ajourné jusqu’au 13 Février 2012 pour permettre au Procureur de finaliser ses dossiers et de mettre à jour la matérialité et la traduction des éléments complémentaires d’enquête sur des allégations d’actes de terrorisme. La Haute Cour a informé les avocats de la défense que la demande de report par l’Autorité Nationale des Poursuites Pénales a été enregistrée le 12 Janvier 2012. La Défense n’a pas été informée, et l’ avocat Iain EDWARDS, qui a voyagé depuis le Royaume-Uni jusqu’au Rwanda pour l’audition, a juste appris durant l’audience que le procès allait reprendre dans quatre semaines!
S’adressant à une conférence de presse en Ouganda début Décembre 2011, le Président Paul KAGAME a menti de manière flagrante en disant : «l’avocat britannique a déserté le procès après avoir réalisé qu’il y avait des preuves accablantes sur les actes de terrorisme». Nous ne savons pas si cet ajournement inattendu est lié à une stratégie gouvernementale d’épuisement afin de finir les moyens financiers de l’accusée. Mme Victoire INGABIRE UMUHOZA et son parti paient les frais des avocats rwandais et des dépenses de l’avocat britannique pro bono. Par ailleurs, le gouvernement du Rwanda a torpillé l’enregistrement du Parti FDU-Inkingi depuis Janvier 2010 et la plupart des
principaux leaders du Parti ont été de temps en temps arbitrairement détenus.