This is default featured post 1 title
This is default featured post 2 title
This is default featured post 3 title
This is default featured post 4 title
This is default featured post 5 title
This is default featured post 6 title

BRUXELLES/BELGIQUE: MANIFESTATIONS DE SOUTIEN A MADAME VICTOIRE INGABIRE, LE 22 FEVRIER 2014

Rwandaises, Rwandais, Amis du Rwanda

Cet appel vous concerne!

Vous seriez déjà au courant: c’est le 13 décembre 2013 que Mme Victoire INGABIRE UMUHOZA, Présidente des FDU-INKINGI, a pris connaissance du verdict du procès politique que lui a intenté le gouvernement rwandais.

En effet, le pouvoir de KIGALI, dans ses dérives dictatoriales, vient de procéder à une mascarade de procès et condamner la présidente des FDU-INKINGI, Mme Victoire INGABIRE UMUHOZA à 15 ans de réclusion.

Rwanda: Triste 53ème anniversaire de la Démocratie

Triste anniversaire ce 28 janvier 2014 en effet, qui se passe au moment où le pouvoir de Kigali exécute des opposants en exil et par la main de son Président signe le crime. On se souvient que le Président Paul Kagame, lors du déjeuner de prière du 12 janvier 2014 à Kigali, a revendiqué l’assassinat en Afrique du Sud de l’opposant politique, le Colonel Patrick Karegeya, dans la nuit du Nouvel An et s’étonnait que l’opinion publique puisse être choquée par un tel acte ainsi que par sa revendication par le Président de la République.

Triste anniversaire marqué par la condamnation alourdie de 8 à 15 ans prison par la Cour Suprême infligée à la Présidente du parti FDU-Inkingi, Madame Victoire Ingabire Umuhoza, pour avoir commis le crime de lèse-majesté d’avoir annoncé son intention de se présenter aux élections présidentielles de 2010. Son Secrétaire Général, Monsieur Sylvain Sibomana, après une première condamnation de 2 ans, vient d’écoper une nouvelle peine de 6 ans de prison par la Haute Cour de Karongi, pour avoir tenu une réunion dans un cadre privé avec des membres de son parti. D’autres membres des FDU-Inkingi sont en prison pour des peines diverses, accusés d’avoir exercé leur droit constitutionnel d’association et d’adhésion à un parti politique de leur choix.

Rwanda: Les FDU-Inkingi démentent les déclarations de Jean-Baptiste Mberabahizi

Kigali, le 26 janvier 2014.

LES FDU-INKINGI DÉMENTENT LES DÉCLARATIONS DES USURPATEURS DE FONCTIONS

Ce samedi 25 janvier 2014, le nommé Jean-Baptiste Mberabahizi a diffusé un communiqué colportant de grossiers mensonges, sur une rencontre entre la délégation des enquêteurs de l’ONU sur les droits de l’homme en visite au Rwanda, et deux membres du Comité Exécutif Provisoire (CEP), nommément Flora Irakoze, Trésorière, et Fabien Twagirayezu, Porte-parole.

Ce qui est le plus écœurant, c’est que l’auteur, Jean-Baptiste Mberabahizi, calomnient par la même occasion des organisations internationales, en l’occurrence Amnesty International et Human Rights Watch, prétendant qu’elles auraient accompagné la délégation du CEP qui a rencontré les enquêteurs.

Ce seul mensonge suffit pour révéler les vraies intentions de Jean-Baptiste Mberabahizi. En effet, il est incompréhensible et triste, qu’il implique des organisations internationales dans une manœuvre qu’il sait pertinemment malveillante.

La Haye/Pays-Bas : Manifestation de soutien à Madame Victoire Ingabire, le 25 Janvier 2014

La Haye, Pays-Bas, le 25 Janvier 2014

Communiqué : Manifestation de Soutien à Madame Victoire Ingabire

Chers Membres des FDU-INKINGI,
Chers amis de la plateforme FDU INKINGI – IHURIRO RNC – AMAHORO PC,
Messieurs les représentants des partis politiques PDP-Imanzi, PDR-Ihumure, PS-Imberakuri
Monsieur le coordinateur du Cliir et tous les représentants de la société civile
Chers sympathisants des FDU-NKINGI
Rwandaises, Rwandais,
Chers Amis du Rwanda,
A vous toutes et tous en vos honneurs et fonctions,

Au nom des FDU-Inkingi, nous vous remercions pour votre présence dans cette manifestation publique de soutien à notre Présidente, Madame Victoire Ingabire Umuhoza qui vient d’être condamnée à 15 ans de bagne par la justice politique du régime rwandais.

Nos premières paroles vont donc à notre Présidente injustement condamnée. Nous sommes tous et toutes venus pour lui témoigner notre soutien et pour lui assurer que, bien qu’elle soit momentanément et matériellement empêchée de conduire la lutte pour la démocratie et l’émancipation du peuple que nous avons initié ensemble, nous continuerons le combat pour lequel nous nous sommes engagés ensemble jusqu’à la conquête totale de nos droits et libertés et à la libération totale du peuple rwandais du joug dictatorial sous le quel il croupit depuis bientôt deux décennies.

Cette manifestation a été décidée longtemps avant l’assassinat d’un camarade de lutte, Patrick Karegeya, tué en Afrique du Sud dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier par le régime rwandais, par le président Kagame en personne, puisqu’il a lui-même revendiqué le crime lors du déjeuner de prière qui a eu lieu le 12 janvier à Kigali. Nous saisissons donc cette opportunité pour nous incliner devant la mémoire d’un camarade de lutte, et rendre hommage à un ami. Patrick Karegeya vient de donner sa vie, de verser son sang, pour nos idéaux communs de démocratie et du vivre ensemble entre rwandais, sans considération de nos origines ethnique, régionale, confessionnelle, sociale, pour le droit à la mémoire et le devoir de mémoire de toutes les victimes de l’hécatombe rwandaise de 1990 à 2000. Nous vous invitons à un moment de silence. Patrick, cher ami, ton sang versé est le levain de notre liberté et de notre victoire.