Rwanda : Arrestation de Monsieur Gratien Nsabiyaremye, membre du comité exécutif provisoire des FDU-Inkingi en charge de la jeunesse

Kigali, le 3 Mars 2013.

Rubavu : Monsieur Gratien Nsabiyaremye, membre du comité exécutif provisoire en charge de la jeunesse, vient d’être arrêté à son domicile par la police de Rubavu à Gisenyi. Il serait inculpé de subversion et de désobéissance aux autorités.

Depuis samedi 2 mars 2013 vers 21 heures du soir, le domicile de Monsieur Gratien Nsabiyaremye à Nyamyumba a été encerclé par des militaires armés l’intimant de lui ouvrir. Ce que Monsieur Nsabiyaremye a refusé. On se souvient en effet, qu’en janvier 2012, des militaires de la marine conduite par le capitaine Rutaburingoga avaient investi le domicile de M. Nsabiyaremye et l’avaient roué de coups.

Les militaires susmentionnés ont fait le siège chez lui jusqu’à l’aube et c’est l’attroupement ébahi des voisins autour de son domicile qui les a convaincu de s’en aller non sans avoir averti la police. Cette dernière arrivée sur les lieux s’est vu ouvrir le domicile et a emmené M. Nsabiyaremye à la station de police de Rubavu.

Quels sont les mobiles derrière cette arrestation ? M. Nsabiyaremye nous avait fait part que depuis le 8 novembre 2012, des pontes du parti FPR venus de Kigali étaient venus à maintes reprises lui rendre visite à son école de Bumba – Rusizi afin de lui demander de démissionner des FDU Inkingi et s’enrôler dans les rangs du FPR. Ce qu’il avait à chaque fois refusé, arguant de son droit et de sa liberté d’adhérer à un parti de son choix. La dernière visite des sieurs du FPR a eu lieu le 28 février 2013 lorsque ces derniers, constatant sa détermination imperturbable de rester aux FDU Inkingi, l’ont menacé de se préparer à subir les conséquences de son refus.

Pourquoi le régime est-il aussi nerveux ? En effet, les manœuvres d’intimidation des opposants politiques se sont amplifiées depuis que le Général Président Paul Kagame, lors du dernier comité exécutif du FPR, a demandé à trois caciques du parti, de lui faire des propositions d’amendement de la Constitution relatifs au mandat présidentiel. Rappelons que ce dernier échoit définitivement en 2017.

FDU-Inkingi
Boniface Twagirimana
Vice-Président intérimaire

FDU-INKINGI-Graetien-FRA-03-03-13