RWANDA: UN TEMOIN DE L’ACCUSATION CONTRE LES LEADERS DES FDU-INKINGI REVIENT SUR SES DECLARATIONS LUI EXTORQUEES SOUS LA TORTURE

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

C’est désormais devenu une tradition FPRiènne que les opposants, qui ont été arbitrairement emprisonnés et comparus devant les tribunaux rwandais complètement inféodés à la dictature du FPR, soient accusés de constituer des groupes armés pour renverser la dictature du FPR. Ce 17/10/2017 , les leaders des FDU-Inkingi raflés le 6 septembre 2017 et dont l’affaire est encore en cours n’ont pas échappé à cette règle. Le stratagème est identique ; comme cela fut pour  Victoire Ingabire Umuhoza, le FPR trouve des délateurs qu’il arrête avec ceux qu’il veut inculper, et qui serviront comme témoins à charge. Celui qui excelle dans la pièce théâtrale et respecte les consignes est libéré et même récompensé.  Hier c’était le « major »  Vital Uwumuremyi » alias Kalimba Gaspard, aujourd’hui c’est Janvier Twagirayezu qui a été vite libéré après avoir chargé les accusés. Papias Ndayishimye, comme le « Colonel » Tharcisse Nditurende précédemment, vient de confesser que la police lui a extorqué des confessions sur torture et se ravise.

« Jésus lui dit: Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée » Matthieu 26 :52. Voilà pourquoi le renversement de la dictature du FPR par la force est une hantise pour le général Paul Kagame qui, conscient de ce qu’il a fait,  pense que tous ceux qui veulent le changement démocratique du pouvoir au Rwanda auraient un agenda caché de passer par la lutte armée. Malgré que Victoire Ingabire ait déclaré ne pas avoir besoin de l’armée pour le changement démocratique, elle fut accusée de ce péché devenu originel pour tous les opposants ; actuellement , Diane Rwigara ne fait pas exception.

Les FDU-Inkingi en appellent à la Communauté Internationale, notamment à l’Union Européenne, aux USA, à la Grande Bretagne, aux Pays-Bas et à la Belgique de faire pression sur le général Kagame pour qu’il cesse de persécuter l’opposition démocratique. L’ouverture de l’espace politique et la démocratie véritable sont des préalables inéluctables de la sécurité et de la paix durable au Rwanda et dans la Région des Grands Lacs.

 

Fait à Londres  le 18/10/2017

 

FDU INKINGI

JusJustin Bahunga

Commissaire aux Relations Extérieures et Porte-parole

Contacts: infocomrelext@fdu-rwanda.com Phone: +44-7988-883-576

 

PDF: UN TEMOIN DE L’ACCUSATION CONTRE LES LEADERS DES FDU-INKINGI REVIENT SUR SES DECLARATIONS LUI EXTORQUEES SOUS LA TORTURE