RWANDA: LES FDU-INKINGI DENONCENT LES MANŒUVRES DU FPR VISANT A FABRIQUER DES CRIMES CONTRE LE LEADERSHIP DU PARTI.

Nous apprenons de sources bien informées que le FPR sillonne le pays avec de faux membres des FDU-Inkingi en guise de guet-apens pour piéger d’innocents citoyens et chercher désespérément de fausses charges contre les leaders de notre parti. Comme si le supplice des 8 membres des FDU qui sont injustement en détention provisoire continuellement prolongée  ne suffisait pas.

En effet, un certain Rugirumunsi Damascène, connu pour avoir été utilisé par le DMI pour faire arrêter, monsieur Théophile Ntirutwa, responsable du parti dans la ville de Kigali, s’est rendu à Ngoma, district  de Remera, secteur de Kinunga, village de NYARUGENGE où il aurait déclaré être en mission pour le compte du 2ième vice-président des FDU-Inkingi. Il aurait tenté de soutirer des informations sur le parti et gagner la confiance des membres afin de les piéger. Les FDU-Inkingi rappellent que c’est dans cette même région qu’est originaire feu Habarugira Jean Damascène, membre du parti qui a été sauvagement assassiné par les services de sécurité du régime et dont le corps décapité a été retrouvé à la morgue de Nyamata.

Pour rappel, les membres des FDU-Inkingi arrêtés depuis Septembre 2017 sont les suivants:

  1. Boniface Twagirimana (1ier Vice-Président des FDU-Inkingi)
  2. Fabien Twagirayezu (Responsable de la mobilisation)
  3. Gasengayire Léonille (Trésorière adjointe)
  4. Gratien Nsabiyaremye (Commissaire-adjoint à la Stratégie et aux affaires politiques des FDU-Inkingi)
  5. Théophile Ntirutwa (coordinateur des FDU-Inkingi à Kigali)
  6. Vénant  Abayisenga Coordinateur  (FDU-Inkingi dans la Province de l’Ouest).
  7. Norbert Ufitamahoro
  8. Evode Mbarushimana

Les FDU rappellent que ce stratagème a été utilisé durant la campagne militaire du FPR de 1990 à 1994 pour identifier les opposants dans sa quête du pouvoir et ensuite les éliminer. Il envoyait de faux membres du Parti MRND au pouvoir dans la population pour pouvoir identifier ceux qui étaient contre les INKOTANYI. Les FDU mettent en garde la population rwandaise contre ces faux représentants du parti, à la solde des services de sécurité du FPR, afin de ne pas tomber dans ce sinistre piège. Elles condamnent au passage cet acte fort lâche du régime du FPR qui cherche par tous les moyens à criminaliser le parti, après le camouflet lui infligé par le jugement de la cour africaine des droits de l’homme et des peuples sis à Arusha, qui a conclu à la nullité des charges contre sa présidente, madame Victoire Ingabire.

Plutôt que de se demander ce que les FDU-Inkingi comptent faire après ce verdict, le FPR devrait en tirer les conclusions qui s’imposent et cesser de chercher de faux coupables.

 

Fait à Londres  le 5/12/2017

FDU INKINGI

Justin Bahunga

Commissaire aux Relations Extérieures et Porte-parole

Contacts: infocomrelext@fdu-rwanda.com Phone: +44-7988-883-576