RWANDA: LES FDU-INKINGI DENONCENT L’ASSASSINAT DE L’ENSEIGNANT NIWUNGIZE CHADRACK PAR LES AUTORITES LOCALES DE RUTSIRO

Selon des informations dignes de foi en provenance du District de Rutsiro dans la Province de l’Ouest du Rwanda, anciennement préfecture de Kibuye, nous avons appris avec consternation l’assassinat de l’enseignant Niwungize Chadrack. Il habitait dans la commune de Nyabirasi, cellule de Ngoma, village de Kazo et enseignait au centre scolaire de Kazo.
Mr Niwungize Chadrack a été arrêté à son domicile, sans mandat d’amener, le 2 avril 2015 par le Secrétaire Exécutif de la commune de Nyabirasi, Mr Mudahemuka Christophe, accompagné d’un milicien du DASSO (District Administration Security Support Organ), milice du Parti-Etat FPR qui a remplacé la tristement célèbre « Local defense ».

Le 05 avril 2015, le secrétaire Exécutif a prévenu la famille Niwungize d’aller récupérer le cadavre de la victime. Pendant que sa famille s’organisait pour aller récupérer ses dépouilles, les autorités du District de Rutsiro sont venues remettre directement le corps du défunt. Personne n’a daigné donner une explication sur les circonstances de décès de la victime, qui était pourtant en bonne santé quand elle a été enlevée. Selon certaines sources concordantes, Mr Niwungize Chadrack a été victime des dénonciations et calomnies des jusqu’auboutistes du FPR qui l’accusaient de collaborer avec des opposants au régime souvent taxés d’ennemis du pays.

D’autres sources crédibles indiquent que les autorités du FPR, aidées par leurs milices opérationnelles dans le District de Rutsiro, seraient toujours à la chasse d’autres opposants, ou supposés l’être, et leurs complices pour les faire taire définitivement à l’exemple de Mr Niwungize Chadrack. Parmi les plus recherchés, il y aurait Mr Hakizimana P. Célestin, Responsable du centre scolaire de Kazo, et Mr Nzabandora Sylvère, Préfet des études au même centre.

Les FDU-Inkingi dénoncent énergiquement ce climat de terreur qui coïncide avec la campagne d’intimidation pour contraindre la population d’accepter le changement de la Constitution en vue de permettre au Président Kagame de briguer un troisième mandat en 2017. Les FDU-Inkingi demandent aux autorités du FPR de mettre fin à cet climat de terreur exercée sur la population.

Les FDU-Inkingi demandent que les circonstances de la mort de Mr Niwingize Chadrack soient clarifiées sans délais, pour que des sanctions appropriées soient prises contre les auteurs de cet assassinat. Les FDU-Inkingi ne se lasseront jamais de dénoncer les violations flagrantes des droits de la personne humaine au Rwanda et les lois liberticides mises en place par le système du FPR.

Fait à Londres le 07/04/2015
Justin Bahunga
Commissaire chargé des Relations extérieures et Porte-parole des FDU-Inkingi.