RWANDA : LES CRIMES D’ETAT SE POURSUIVENT AU RWANDA

LES SERVICES DE SECURITE ENRAGES PAR LA MOBILISATION DE BRUXELLES CONTRE LE PRESIDENT KAGAME SE DEFOULENT SUR LA PRESIDENTE DES FDU-INKINGI MME VICTOIRE INGABIRE UMUHOZA.

Les FDU-Inkingi ont à peine dénoncé le lâche assassinat de Damascène Habarugira, dont le corps sauvagement mutilé a été retrouvé à Nyamata, que les services de sécurité s’acharnent cette fois-ci contre la Présidente Victoire Ingabire Umuhoza en personne, dans la prison centrale de Kigali où elle purge injustement une peine de 15 ans.

Nous apprenons en effet de source dignes de foi que le chef d’antenne des services de renseignements de cette prison, le sous-lieutenant Ntwari Guy Julien, mène au sein de la prison une campagne d’isolement et d’intimidation contre Victoire Ingabire, la traitant d’ennemi (adui). Cette campagne de mauvais aloi intervient au moment où le chef de l’Etat qui se trouve en Europe pour ses éternelles tournées de propagande, fait face à des manifestations de ressortissants rwandais opposés à sa politique répressive et surtout à son ambition de se maintenir contre vents et marées au pouvoir  jusqu’en 2034.

Les FDU INKINGI rappellent aux autorités rwandaises, que ne pas être dans le même wagon que le FPR, Parti-Etat au pouvoir, ne fait pas de quelqu’un un ennemi du pays. Ceci prouve au contraire que le FPR a de la peine à s’accommoder à des opinions divergentes, qui sont l’âme même de toute démocratie.

Nous saisissons cette opportunité pour rappeler que depuis que la Cour Africaine des droits de l’homme et des peuples sis à Arusha a accueilli le recours de Madame Victoire Ingabire UMUHOZA, elle n’a jamais cessé de subir des persécutions et intimidations de la part des services de sécurité en vue de la déstabiliser et de saper son moral.

Les FDU INKINGI demandent instamment aux autorités pénitentiaires rwandaises de veiller à ce que cette campagne cesse et que madame Victoire Ingabire jouisse, comme tout autre détenu, de sa quiétude et de sa sécurité.

Fait à Londres, le 8 juin 2017

Pour les FDU INKINGI

Justin Bahunga

Commissaire aux Relations Extérieures et Porte-Parole

Contact : infocomrelext@fdu-rwanda.com

Nouveaux-harcellement. VIU