RWANDA: LE FPR S’EN PREND AUX VISITEURS DE MME VICTOIRE INGABIRE , PRISONNIERE POLITIQUE, EN PRISON 1930 A KIGALI

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Les Forces Démocratiques Unifiées (FDU Inkingi), parti politique d’opposition au pouvoir du FPR (Front patriotique Rwandais) en place au Rwanda, dénoncent le nouveau régime carcéral imposé à Madame Victoire Ingabire Umuhoza, présidente des FDU Inkingi et prisonnière politique détenue en prison 1930 à Kigali.

Ces derniers jours, les autorités pénitentiaires  prennent un malin plaisir  à maltraiter les personnes qui visitent Madame Victoire Ingabire Umuhoza.

En effet, aux fins de réduire le temps de visite à Madame Ingabire, les autorités pénitentiaires mettent beaucoup plus de temps à permettre aux personnes qui viennent la voir, à la rencontrer,  contrairement à ce qui se passe pour les autres détenus. Ainsi le temps réservé à la visite de Madame Ingabire est raccourci, complètement réduit au strict minimum.

Cette mesure discriminatoire vient s’ajouter à tant d’autres, après que la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ait rendu son arrêt reconnaissant de graves violations en matière de droits de l’homme envers Madame Ingabire dans la procédure judiciaire ayant conduit à sa condamnation à 15 ans de prison.

Les FDU Inkingi demandent aux autorités pénitentiaires  de cesser de harceler madame Victoire Ingabire Umuhoza  et de garantir, qu’elle reçoive ses visiteurs dans les mêmes conditions que les autres prisonniers. Entraver délibérément son droit aux visites équivaut à de la torture, pour laquelle le Rwanda a, à maintes reprises, été condamné par des instances internationales, y compris onusiennes.

Les FDU Inkingi dénoncent également la détention illégale de son leadership dont les 8 hauts cadres restent maintenus en prison depuis le 9 septembre 2017 par le régime du général Kagame.   Le procureur de la République ne fait que continuellement et abusivement demander au Tribunal de Grande Instance de Kigali la prolongation de leur détention alors qu’il ne dispose toujours pas de preuves tangibles pour les inculper et ce, après 4 mois de leur incarcération. Dans un Etat de droits ces victimes auraient dû être libérées !

Par ailleurs, les autorités pénitentiaires continuent à mener une campagne au sein des détenus les incitant à rendre la vie dure aux membres des FDU-Inkingi codétenus.

Rappelons que dans cette affaire, le procureur les accuse  de soulever la population contre le régime en place et, comme dans toutes les dictatures, d’atteinte à la sécurité de l’Etat ou de rébellion. Tous les opposants démocrates  détenus par la dictature rwandaise font face aux mêmes accusations.

Rappelons également qu’en plus des 8 hauts cadres des FDU Inkingi arrêtés en septembre 2017, la Présidente, Mme Victoire Ingabire et le Secrétaire Général, Sylvain Sibomana croupissent en prison, respectivement depuis 2010 et 2013.

Monsieur Sibomana est régulièrement victime de harcélements diverses incluant tortures et, récemment la disparition forcée d’un membre de sa famille, Mademoiselle Jeanine Tuyisenge, pendant près de deux mois, par la police rwandaise.

Enfin nous déplorons entre autres la disparition de Mme Immaculée Iragena depuis Mars 2016 et réclamons la justice pour Monsieur Jean Damascène Habarugira, sauvagement assassiné en mai 2017. Ces deux membres des FDU ont laissé des orphelins et partenaires, en plus de leur famille politique, qui veulent que Justice leur soit rendue.

Ainsi nous, les FDU-Inkingi réaffirmons le harcèlement criminel dont notre parti est victime et exigeons que cela cesse. Nous attirons l’attention de la communauté internationale quant aux dangers qui guettent le Rwanda, en termes de violences et d’instabilité politique, étant donné la criminalité que les opposants pacifistes subissent de la part du régime dictatorial du Général Paul Kagame. Afin d’éviter que cela ne conduise encore une fois notre pays et toute la région dans des drames que nous avons déjà connus, nous demandons l’implication et le soutien de tous dans notre lutte pour la démocratisation de notre Patrie.

PDF Doc

Fait à ROUEN, le 14 janvier 2018

 

Pour les FDU INKINGI

Théophile MPOZEMBIZI

Commissaire chargé de l’Information

Contact: thempoze@gmail.com

 

Tél +33618800877