LES FDU-INKINGI CONDAMNENT ÉNERGIQUEMENT LES MASSACRES DES RÉFUGIÉS CONGOLAIS PAR L’ARMÉE DU FPR AU RWANDA.

Depuis deux jours les réfugiés congolais sont massacrés au Rwanda . Les médias font état de plus de 20 personnes tuées  balles réelles par des militaires rwandais sur des civils non armés.

Selon des informations croisées que nous avons recueillies, ces réfugiés sont coupables d’avoir protesté auprès du HCR pour avoir été lésés dans leurs droits. Leurs rations alimentaires auraient été réduites et beaucoup d’entre eux se sont vus dans l’impossibilité de jouir de droit de réinstallation (resettlement). Des personnes attitrées auraient été substituées par des agents du FPR qui pullulent dans des pays étrangers où ils ont pour mission d’assassiner ou déstabiliser des rwandais qui ont fui la dictature du général Kagame. Certains avancent même qu’ils se voyaient contraints d’accepter la naturalisation rwandaise ou forcés de se faire enrôler dans l’armée et la police rwandaise.

Il y a anguille sous roche ! Derrière cette brutalité de l’armée rwandaise se cache ce qui est maintenant devenu un secret de polichinelle. En effet, le camp de Kiziba est parmi les plus anciens des camps de réfugiés installés dans l’ancienne préfecture de Kibuye actuellement province de l’Ouest au Rwanda. Dans ce camp vivent principalement des tutsi congolais installés après la prise du pouvoir au Rwanda par le FPR en 1996. Ils auraient fui la persécution au Congo, alors Zaïre dénommé la République Démocratique du Congo (RDC) par la suite. Mais en fait ce fut une déstabilisation calculée et provoquée par le FPR pour créer un réservoir de recrutement pour constituer différentes rébellions dont il s’est servi pour envahir et piller la RDC en prenant prétextes de faire la chasse aux présumés génocidaires. Ces campagnes ont provoqué des actes génocidaires contre les réfugiés Hutus rwandais.

Après les différentes excursions du FPR en RDC par des  rébellions congolaises interposées, dont les plus illustres sont le CNDP de Nkunda et M23 , les morts étaient enterrés, les autres inaptes à rester dans l’armée , blessés ou devenus infirmes, étaient réinstallés dans ce camp. C’est aussi parmi eux que sont recrutés beaucoup de policiers qui répriment sans ménagement le peuple rwandais, et des agents de la garde républicaine qui escortent le général Kagame dans ses tournées à l’étranger et où ils sévissent avec une brutalité sans précédent contre des manifestants.

Le général Paul Kagame recourt à ce même stratagème d’instrumentalisation des réfugiés Tutsi pour déstabiliser les pays voisins , comme il l’a fait aussi pour le Burundi. Ce n’est pas la première fois que le FPR massacre les Tutsi pour des intérêts machiavéliques de la bande de criminels qui dominent le FPR. Ce groupe de militaires le fait dans le but précis de continuer à se cantonner au pouvoir et garantir son impunité. Il met ainsi l’huile sur le feu en vue d’alimenter l’antagonisme ethnique au Rwanda et en RDC. Il a recouru à ce stratagème dans le cas des Bagogwe, il l’a fait à Mudende , il a fait massacrer les Tutsi au Congo. Le FPR a aggravé ainsi des tensions contre les tutsi dans la région des grands lacs.

Le HCR devrait ouvrir les yeux et cesser son hypocrisie en voulant appliquer coûte que coûte la clause de cessation du statut des réfugiés rwandais pour les jeter dans les mains de ces assassins.

Les FDU-Inkingi condamnent énergiquement ces massacres des réfugiés Tutsi congolais qui n’ont commis aucun crime que de réclamer pacifiquement leurs droits.

Les FDU-Inkingi demandent qu’une commission d’enquête indépendante soit rapidement mise en place pour établir la vérité sur ces massacres.

Nous espérons que les regrets du HCR ne resteront pas lettre morte notamment en se contentant de demander au gouvernement rwandais de faire les enquêtes sur lui-même comme cela a été le cas pour les massacres de Kibeho ou pour les massacres des réfugiés Hutu en RD-Congo.

Fait à Paris, France, le 23 Février 2018.

Pour les FDU-Inkingi

Théophile Mpozembizi
Commissaire chargé de l’Information et de la Communication.
Contacts :infocominfo@fdu-rwanda.com; info@fdu-rwanda.com;

FDU-CONDAMNENT.MASSACRES-REFUGIES-CONGOLAIS-FPR