RWANDA : LA POLICE A ASSIEGE LES BUREAUX DES FDU-INKINGI A KIGALI

COMMUNIQUE DE PRESSE

De sources dignes de foi, nous venons d’apprendre que la police a pris d’assaut le siège des FDU-Inkingi à Kigali et a menotté tous responsables des FDU présents :

1. Boniface Twagirimana : Premier Vice-Président ;

2. Fabien Twagirayezu responsable de la mobilisation ;

3. Léonille Gasengayire : Trésorière adjointe ;

4. Alphonse : Employé ;

5. Julien : Gardien.

Ils sont actuellement sous un intense interrogatoire.

En même temps des fouilles systématiques ont été faites chez Mr Nsabiyaremye Gratien Commissaire-adjoint des FDU. Il a été arrêté à l’école ou il enseignait à Rutsiro et serait en train d’être transféré à Kigali.

Cette vague d’arrestation vient après celle de la famille Diane Rwigara et vise à faire taire complétement les voix dissonantes de l’opposition démocratiques au Rwanda.

Les FDU-Inkingi s’opposeront à toute sorte d’intimidation qui vise à l’empêcher à dénoncer les dérives totalitaires de la dictature du FPR.

Les FDU-Inkingi appellent les sponsors du gouvernement du général Kagame de cesser de se rendre complice de l’oppression du peuple rwandais et des violations persistantes des droits de l’homme.

Les FDU-Inkingi demandent aux grands bailleurs de fonds du dictateur Kagame dont notamment la Grande Bretagne, les Pays-Bas, les Etats-Unis d’Amérique et la Belgique de mettre tout leur poids sur Kagame pour l’exiger à libérer les membres de l’opposition démocratique sans condition.

Fait à Londres le 6 Septembre 2017

Justin Bahunga

Commissaire aux relations extérieures et porte-parole des FDU-Inkingi

Infocomrelext@fdu-rwanda.com