Monthly Archives: décembre 2013

La Haye/Pays-Bas: Manifestation de Soutien à Victoire Ingabire Umuhoza, le 25 Janvier 2014

Rwandaises, Rwandais, Amis du Rwanda
Cet appel vous concerne!

Le 13/12/2013, le verdict de la Cour Suprême dans le procès politique qui opposait Madame Victoire Ingabire Umuhoza, Présidente des FDU-INKINGI, contre le régime répressif du président rwandais Paul Kagame est finalement tombé.

La condamnation de Madame Victoire Ingabire Umuhoza Présidente des FDU-INKINGI à 15 ans de prison ferme est injuste et scandaleuse.

C’est une prisonnière politique, et elle doit être libérée, de même que tous les autres prisonniers politiques rwandais.

Loin d’être un cas isolé, celle-ci n’est que la tête de l’iceberg de l’injustice journalière que subit le peuple rwandais. Cette condamnation est un message fort que le gouvernement rwandais envoie à l’ensemble de l’opposition démocratique pour la terroriser, à savoir : « Il n y aura jamais d’ouverture politique et tout opposant sera emprisonné ». En effet, les charges aujourd’hui retenues contre la Présidente des FDU-Inkingi, sont à quelques détails près, les mêmes que celles retenues contre les autres chefs de l’opposition, condamnés par la justice rwandaise, à savoir : Deo Mushayidi, Président du PDP-IMANZI et Bernard Ntaganda, Président du PS-IMBERAKURI.

Les FDU-INKINGI en collaboration avec d’autres partis politiques de l’opposition démocratique rwandaise, et les organisations de la société civile, ont décidé d’organiser une série de manifestations qui commenceront aux Pays-Bas le 25/01/2014.
La Présidente des FDU-Inkingi résidait dans ce pays depuis 16 ans avant de retourner au Rwanda le 16 Janvier 2010.

RWANDA-FDU INKINGI : Voeux pour la Nouvelle Année 2014

NOUS AURONS LE DESSUS SUR LA DICTATURE RWANDAISE.

Chers Membres et Sympathisants des FDU INKINGI,
Chers Partenaires de la Plateforme FDU INKINGI-IHURIRO RNC-AMAHORO PC
Rwandaises, Rwandais,
Amis du Rwanda

A la veille de l’An Nouveau 2014, le Comité de Coordination des FDU-Inkingi vous présente ses vœux pour une Année 2014, toute lumineuse, afin qu’elle nous éclaire les chemins de la libération et de l’émancipation du peuple rwandais. Bonne Année !

En vous présentant ses vœux, la première pensée du Comité de Coordination des FDU-Inkingi va d’abord à notre Présidente, Madame Victoire Ingabire Umuhoza, injustement condamnée par le régime rwandais le 13 décembre 2013 à 15 ans de prison pour s’être engagée en faveur de l’ouverture démocratique, les libertés publiques et la fin de la discrimination entre victimes des crimes contre l’humanité qui se sont abattus sur le Rwanda de 1990 à 2000. Notre pensée va ensuite à notre Secrétaire Général, Monsieur Sylvain Sibomana, aussi en prison et condamné à deux ans de prison par la justice politique de Kigali. M. Sibomana fait partie des premiers compagnons d’arme qui ont rejoint Mme Ingabire immédiatement après son retour au Rwanda le 16 janvier 2010, après un exil de 16 ans aux Pays-Bas.

RWANDA : La Révolution sociale de 1959 face à la Terreur du Régent

CONGRES DEMOCRATIQUE AFRICAIN – CDA
Isangano Nyafurika Riharanira Demokarasi
AFRICAN DEMOCRATIC CONGRESS – ADC
Boîte Postale 22 B-1080 Molenbeek 5, Belgique

COMMUNIQUE DE PRESSE

Bruxelles, le 23 mars 1999

RWANDA : La Révolution sociale de 1959 face à la Terreur du Régent.

La Révolution française de 1789 a connu sa Terreur blanche, sa Restauration et sa Monarchie de Juillet pour triompher définitivement en 1848 avec la proclamation de la République. L’histoire bégaierait-elle et serions-nous en train d’assister à l’exécution de la même partition en ce qui concerne le Rwanda ? Le Régent du pouvoir, le Général Kagame, dont la terreur est arrivée à son point culminant avec ses crimes contre l’humanité, ses procès, ses emprisonnements, son quadrillage militaire du pays et ses invasions extérieures, voudrait-il piétiner des pans entiers de l’histoire du pays et effacer les conquêtes d’égalité, d’accès à la propriété privée et de liberté de la Révolution rwandaise de 1959 pour établir la restauration d’une aristocratie militaire et fasciste d’un autre âge ?

Le Congrès Démocratique Africain – CDA – ne peut pas ne pas réprouver profondément la dérive actuelle du régime de Kigali quand nous prenons connaissance que des projets de réécriture de l’histoire sont en cours et que des personnalités, y compris celles qui l’ont aidé à prendre le pouvoir par les armes, sont jetées en prison pour le seul fait d’avoir pris part à la Révolution rwandaise. Le CDA ne peut pas ne pas dénoncer fortement le discours politique qui, aujourd’hui, avec une vigueur arrogante et un révisionnisme méprisant, proscrit le mot révolution, radie des institutions publiques, bannit et incarcère toute personne qui se réclame de son héritage ou soupçonné comme tel. Si le CDA peut comprendre l’amertume endurée par quiconque rentrerait d’un long et éprouvant exil, il condamne par contre avec énergie, que, pour se venger de l’éviction passée du pouvoir, les acquis aussi précieux d’un peuple, arrachés de haute lutte, soient qualifiés de génocide. Un tel comportement présage malheureusement de craindre que la tragédie des rwandais n’aurait pas encore connu de fond et que le pouvoir politique préparerait un bain de sang, sa « Terreur blanche ».

Rwanda: La condamnation de Madame Victoire Ingabire à 15 ans de prison est un verdict contre l’ensemble de l’opposition démocratique

RWANDA
Amahoro People’s Congress – FDU-INKINGI – RNC

Le 13 décembre 2013

La condamnation de Madame Victoire Ingabire, Présidente des FDU-INKINGI, à 15 ans de prison ferme, loin d’être un cas isolé, est un signal fort que le gouvernement du FPR envoie à l’ensemble de l’opposition démocratique. En effet, les charges aujourd’hui retenues contre elle, sont à quelques détails près, les mêmes que celles retenues contre les autres chefs de l’opposition condamnés par la justice rwandaise, à savoir : Deo Mushayidi, Président du PDP-IMANZI et Bernard Ntaganda, Président du PS-IMBERAKURI. Mme Ingabire expie les « péchés » de toute l’opposition démocratique.

Pourtant, au cours des audiences, elle a prouvé, au-delà de tout doute raisonnable, que les charges retenues contre elles n’étaient étayées par aucune preuve ni un quelconque fait vérifiable. Ce qui révèle un procès purement politique.

Lors de sa condamnation à 8 ans par la Haute Cour, Mme Ingabire était accusée de conspiration contre le régime en place et de minimisation du génocide. La Cour Suprême y a ajouté le crime de propagation de rumeurs. La conspiration contre le régime était fondée sur l’entretien d’une prétendue rébellion armée : la CDF dont l’existence a été démolie, au cours des audiences à la Cour Suprême, par les mêmes témoins, désabusés, que le Procureur avait pourtant auparavant produits devant la Haute Cour. Un nouveau témoin a même révélé, avec force détails, comment le plan avait été échafaudé au camp de rééducation de Mutobo,Ruhengeri.

Rwanda : Mme Victoire Ingabire incarnera toujours notre lutte démocratique – Communiqué Verdict cour supreme

Bruxelles, le 13 décembre 2013

Communiqué Verdict cour supreme

Chers compatriotes, chers amis du Rwanda, vous tous épris de paix, de liberté et de démocratie,

Le verdict vient de tomber et il est implacable. En effet notre Présidente, Mme Victoire Ingabire Umuhoza, vient d’écoper injustement d’une peine d’emprisonnement de 15 ans. Ce verdict de la Cour Suprême vient aggraver le premier jugement rendu par la Haute Cour en date du 30 octobre 2012.

Nos premiers mots vont à notre Présidente, Mme Victoire Ingabire Umuhoza à qui nous témoignons de notre soutien indéfectible et assurons de continuer le combat qu’elle a initié jusqu’à la conquête totale de nos droits et libertés et à la libération totale du peuple rwandais du joug dictatorial sous le quel il croupit depuis bientôt deux décennies. Nos mots vont aussi à la famille de la prisonnière, qui a consenti à tant de sacrifices dans l’intérêt du peuple rwandais et qui aujourd’hui se trouve privée d’une mère ou d’une épouse.

BRUXELLES-BELGIQUE : SIT-IN SPECIAL POUR VICTOIRE INGABIRE

Mesdames/Messieurs,

Vous qui êtes épris de Paix, de Liberté et de Justice, cet appel vous concerne.

Vous l’aurez déjà appris! C’est finalement le 13/12/2013 que Mme VICTOIRE INGABIRE UMUHOZA, Présidente des FDU-INKINGI, connaîtra le verdict du procès politique qui l’oppose au gouvernement rwandais.

En effet, le pouvoir de KIGALI, dans ses tergiversations, a préféré continuer de harceler la Présidente des FDU-INKINGI, Mme VICTOIRE INGABIRE UMUHOZA, et le prononcé du jugement n’aura lieu qu’en date du 13/12/2013.