Monthly Archives: mars 2013

RWANDA: La police attaque et s’en prend à des militants venus soutenir la prisonnière politique Mme Victoire Ingabire en procès devant la Cour Suprême.

Kigali, le 25 mars 2013.

Depuis ce matin, la police et d’autres forces de sécurité ont investi et bouclé tous les chemins menant vers la Cour suprême afin de dissuader les membres de l’opposition venus soutenir la prisonnière politique Mme Ingabire Victoire dont le procès s’ouvre aujourd’hui devant la Cour suprême. M. Sylvain Sibomana, Secrétaire Général intérimaire des FDU-Inkingi ainsi que d’autres membres de notre parti ont été battus avant leur arrestation.

Déferrer le seigneur de guerre Bosco Ntaganda devant la Cour Pénale Internationale et mettre en place la mission internationale d’intervention rapide à l’Est du Congo sont deux urgences capitales

22 mars 2013

Communiqué de presse

Les Forces Démocratiques Unifiées (FDU-Inkingi) et le Congrès National Rwandais (RNC-Ihuriro) remercient tous ceux qui ont contribué au transfert rapide du général Bosco Ntaganda. Ce suspect notoire, surnommé à juste titre le “terminator”, est accusé de divers crimes de guerre et contre l’humanité incluant notamment des viols, des meurtres, des pillages ainsi que l’enrôlement d’enfants-soldats.

L’Ambassadrice des Pays-Bas, Son Excellence Madame Margarita Leoni Cuelenaere, a rendu visite à Mme Victoire Ingabire Umuhoza à la prison centrale de Kigali à la veille de son procès en appel

Kigali, le 14 Mars 2013.

Hier, l’Ambassadrice des Pays-Bas, Son Excellence Madame Margarita Leoni Cuelenaere, a rendu visite à Madame Victoire Ingabire Umuhoza, prisonnière politique et Présidente des FDU-Inkingi, dans sa cellule à la prison centrale de Kigali. Leur entretien a porté sur son procès en appel à la Cour Suprême qui s’ouvre le 25 Mars 2013.

Rwanda: Les actes de répression et de spoliation des biens des citoyens s’intensifient.

Kigali, le 14 mars 2013.

En date du 7 mars 2013, Madame Fatuma Mukarwego, une mère âgée de 56 ans a été arrêtée parce qu’elle s’opposait à l’arrachage forcé de ses cultures, sans la moindre compensation.

Après que les habitants du district de Kayonza aient interpellé et dénoncé les autorités locales qui arrachaient et coupaient les cultures en vue de l’aménagement forcé des terrasses radicales, le ministre de l’agriculture, en date du 4 mars, a envoyé des émissaires s’enquérir de la situation. Arrivés sur place, ils ont apaisé la situation, rassurant que nul ne serait plus spolié par l’arrachage forcé des cultures. Madame Fatuma Mukarwego faisait partie des personnes qui ont rencontré lesdites autorités, raison pour laquelle les autorités locales l’ont arrêtée sous prétexte qu’elle instiguait les habitants à la rébellion.

Gratien NSABIYAREMYE, membre du comité exécutif provisoire des FDU Inkingi est enfin libre !

Kigali, le 14 mars 2013.

On se souvient que c’est en date du 3 mars 2013 que Gratien Nsabiyaremye avait été arrêté sous prétexte de défiance envers les autorités parce qu’il n’avait pas obtempéré aux ordres des militaires de la Marine du district de Rubavu, qui encerclant son domicile de nuit, lui avaient enjoint de leur ouvrir. Ce qu’il avait refusé. On se souvient que lesdits militaires, une année auparavant, avaient réédité la violation de son domicile et l’avaient roué de coups.

Même s’il doit se rendre chez les autorités tous les lundis, les FDU Inkingi tiennent à remercier toutes les personnes et organisations qui se sont mobilisés pour dénoncer la violation des droits humains de notre collègue de parti par des autorités censés plutôt les défendre.

Rwanda: Les FDU-Inkingi félicitent Sa Sainteté le Pape François

Lausanne, 13 Mars 2013.

Nous tenons à exprimer nos sincères félicitations à Sa Sainteté le Pape François à l’occasion de son élection ce soir par l’Eglise catholique. Nous remercions le Seigneur parce que Sa volonté a été fait.

Les FDU-Inkingi ne sont pas signataires du conseil national CNCD

Lausanne, le 06 mars 2013

Des rumeurs ont été propagées que les FDU-Inkingi seraient parmi les signataires dudit conseil national CNCD lancé à Bruxelles ce 02 mars 2013 par certaines personnalités rwandaises. Ni le Comité exécutif provisoire des FDU-Inkingi basé à Kigali, ni le Comité de Coordination du parti ne sont au courant de ce CNCD.

Malheureusement cette campagne sournoise a trompé une partie de la presse locale belge pour propager ce canular de mauvais goût. Nous regrettons que des organisations de bonne foi ont été piégées par un hurluberlu, prétendant agir au nom du parti FDU-Inkingi. Nous rappelons que les FDU-Inkingi ne disposent pas de président intérimaire, parce que la Présidente du parti est toujours Madame Victoire Ingabire Umuhoza, prisonnière politique au Rwanda. Ceux qui exploitent sa situation pour dérailler l’opposition politique réelle ou pour s’octroyer des titres pompeux ne sont pas sérieux.

Comité de Coordination des FDU-Inkingi
Dr. Nkiko Nsengimana
Coordinateur

FDU-Inkingi pas signataires dudit conseil national

Rwanda : Arrestation de Monsieur Gratien Nsabiyaremye, membre du comité exécutif provisoire des FDU-Inkingi en charge de la jeunesse

Kigali, le 3 Mars 2013.

Rubavu : Monsieur Gratien Nsabiyaremye, membre du comité exécutif provisoire en charge de la jeunesse, vient d’être arrêté à son domicile par la police de Rubavu à Gisenyi. Il serait inculpé de subversion et de désobéissance aux autorités.

Depuis samedi 2 mars 2013 vers 21 heures du soir, le domicile de Monsieur Gratien Nsabiyaremye à Nyamyumba a été encerclé par des militaires armés l’intimant de lui ouvrir. Ce que Monsieur Nsabiyaremye a refusé. On se souvient en effet, qu’en janvier 2012, des militaires de la marine conduite par le capitaine Rutaburingoga avaient investi le domicile de M. Nsabiyaremye et l’avaient roué de coups.

Les militaires susmentionnés ont fait le siège chez lui jusqu’à l’aube et c’est l’attroupement ébahi des voisins autour de son domicile qui les a convaincu de s’en aller non sans avoir averti la police. Cette dernière arrivée sur les lieux s’est vu ouvrir le domicile et a emmené M. Nsabiyaremye à la station de police de Rubavu.

Quels sont les mobiles derrière cette arrestation ? M. Nsabiyaremye nous avait fait part que depuis le 8 novembre 2012, des pontes du parti FPR venus de Kigali étaient venus à maintes reprises lui rendre visite à son école de Bumba – Rusizi afin de lui demander de démissionner des FDU Inkingi et s’enrôler dans les rangs du FPR. Ce qu’il avait à chaque fois refusé, arguant de son droit et de sa liberté d’adhérer à un parti de son choix. La dernière visite des sieurs du FPR a eu lieu le 28 février 2013 lorsque ces derniers, constatant sa détermination imperturbable de rester aux FDU Inkingi, l’ont menacé de se préparer à subir les conséquences de son refus.