Yearly Archives: 2013

La Haye/Pays-Bas: Manifestation de Soutien à Victoire Ingabire Umuhoza, le 25 Janvier 2014

Rwandaises, Rwandais, Amis du Rwanda
Cet appel vous concerne!

Le 13/12/2013, le verdict de la Cour Suprême dans le procès politique qui opposait Madame Victoire Ingabire Umuhoza, Présidente des FDU-INKINGI, contre le régime répressif du président rwandais Paul Kagame est finalement tombé.

La condamnation de Madame Victoire Ingabire Umuhoza Présidente des FDU-INKINGI à 15 ans de prison ferme est injuste et scandaleuse.

C’est une prisonnière politique, et elle doit être libérée, de même que tous les autres prisonniers politiques rwandais.

Loin d’être un cas isolé, celle-ci n’est que la tête de l’iceberg de l’injustice journalière que subit le peuple rwandais. Cette condamnation est un message fort que le gouvernement rwandais envoie à l’ensemble de l’opposition démocratique pour la terroriser, à savoir : « Il n y aura jamais d’ouverture politique et tout opposant sera emprisonné ». En effet, les charges aujourd’hui retenues contre la Présidente des FDU-Inkingi, sont à quelques détails près, les mêmes que celles retenues contre les autres chefs de l’opposition, condamnés par la justice rwandaise, à savoir : Deo Mushayidi, Président du PDP-IMANZI et Bernard Ntaganda, Président du PS-IMBERAKURI.

Les FDU-INKINGI en collaboration avec d’autres partis politiques de l’opposition démocratique rwandaise, et les organisations de la société civile, ont décidé d’organiser une série de manifestations qui commenceront aux Pays-Bas le 25/01/2014.
La Présidente des FDU-Inkingi résidait dans ce pays depuis 16 ans avant de retourner au Rwanda le 16 Janvier 2010.

RWANDA-FDU INKINGI : Voeux pour la Nouvelle Année 2014

NOUS AURONS LE DESSUS SUR LA DICTATURE RWANDAISE.

Chers Membres et Sympathisants des FDU INKINGI,
Chers Partenaires de la Plateforme FDU INKINGI-IHURIRO RNC-AMAHORO PC
Rwandaises, Rwandais,
Amis du Rwanda

A la veille de l’An Nouveau 2014, le Comité de Coordination des FDU-Inkingi vous présente ses vœux pour une Année 2014, toute lumineuse, afin qu’elle nous éclaire les chemins de la libération et de l’émancipation du peuple rwandais. Bonne Année !

En vous présentant ses vœux, la première pensée du Comité de Coordination des FDU-Inkingi va d’abord à notre Présidente, Madame Victoire Ingabire Umuhoza, injustement condamnée par le régime rwandais le 13 décembre 2013 à 15 ans de prison pour s’être engagée en faveur de l’ouverture démocratique, les libertés publiques et la fin de la discrimination entre victimes des crimes contre l’humanité qui se sont abattus sur le Rwanda de 1990 à 2000. Notre pensée va ensuite à notre Secrétaire Général, Monsieur Sylvain Sibomana, aussi en prison et condamné à deux ans de prison par la justice politique de Kigali. M. Sibomana fait partie des premiers compagnons d’arme qui ont rejoint Mme Ingabire immédiatement après son retour au Rwanda le 16 janvier 2010, après un exil de 16 ans aux Pays-Bas.

RWANDA : La Révolution sociale de 1959 face à la Terreur du Régent

CONGRES DEMOCRATIQUE AFRICAIN – CDA
Isangano Nyafurika Riharanira Demokarasi
AFRICAN DEMOCRATIC CONGRESS – ADC
Boîte Postale 22 B-1080 Molenbeek 5, Belgique

COMMUNIQUE DE PRESSE

Bruxelles, le 23 mars 1999

RWANDA : La Révolution sociale de 1959 face à la Terreur du Régent.

La Révolution française de 1789 a connu sa Terreur blanche, sa Restauration et sa Monarchie de Juillet pour triompher définitivement en 1848 avec la proclamation de la République. L’histoire bégaierait-elle et serions-nous en train d’assister à l’exécution de la même partition en ce qui concerne le Rwanda ? Le Régent du pouvoir, le Général Kagame, dont la terreur est arrivée à son point culminant avec ses crimes contre l’humanité, ses procès, ses emprisonnements, son quadrillage militaire du pays et ses invasions extérieures, voudrait-il piétiner des pans entiers de l’histoire du pays et effacer les conquêtes d’égalité, d’accès à la propriété privée et de liberté de la Révolution rwandaise de 1959 pour établir la restauration d’une aristocratie militaire et fasciste d’un autre âge ?

Le Congrès Démocratique Africain – CDA – ne peut pas ne pas réprouver profondément la dérive actuelle du régime de Kigali quand nous prenons connaissance que des projets de réécriture de l’histoire sont en cours et que des personnalités, y compris celles qui l’ont aidé à prendre le pouvoir par les armes, sont jetées en prison pour le seul fait d’avoir pris part à la Révolution rwandaise. Le CDA ne peut pas ne pas dénoncer fortement le discours politique qui, aujourd’hui, avec une vigueur arrogante et un révisionnisme méprisant, proscrit le mot révolution, radie des institutions publiques, bannit et incarcère toute personne qui se réclame de son héritage ou soupçonné comme tel. Si le CDA peut comprendre l’amertume endurée par quiconque rentrerait d’un long et éprouvant exil, il condamne par contre avec énergie, que, pour se venger de l’éviction passée du pouvoir, les acquis aussi précieux d’un peuple, arrachés de haute lutte, soient qualifiés de génocide. Un tel comportement présage malheureusement de craindre que la tragédie des rwandais n’aurait pas encore connu de fond et que le pouvoir politique préparerait un bain de sang, sa « Terreur blanche ».

Rwanda: La condamnation de Madame Victoire Ingabire à 15 ans de prison est un verdict contre l’ensemble de l’opposition démocratique

RWANDA
Amahoro People’s Congress – FDU-INKINGI – RNC

Le 13 décembre 2013

La condamnation de Madame Victoire Ingabire, Présidente des FDU-INKINGI, à 15 ans de prison ferme, loin d’être un cas isolé, est un signal fort que le gouvernement du FPR envoie à l’ensemble de l’opposition démocratique. En effet, les charges aujourd’hui retenues contre elle, sont à quelques détails près, les mêmes que celles retenues contre les autres chefs de l’opposition condamnés par la justice rwandaise, à savoir : Deo Mushayidi, Président du PDP-IMANZI et Bernard Ntaganda, Président du PS-IMBERAKURI. Mme Ingabire expie les « péchés » de toute l’opposition démocratique.

Pourtant, au cours des audiences, elle a prouvé, au-delà de tout doute raisonnable, que les charges retenues contre elles n’étaient étayées par aucune preuve ni un quelconque fait vérifiable. Ce qui révèle un procès purement politique.

Lors de sa condamnation à 8 ans par la Haute Cour, Mme Ingabire était accusée de conspiration contre le régime en place et de minimisation du génocide. La Cour Suprême y a ajouté le crime de propagation de rumeurs. La conspiration contre le régime était fondée sur l’entretien d’une prétendue rébellion armée : la CDF dont l’existence a été démolie, au cours des audiences à la Cour Suprême, par les mêmes témoins, désabusés, que le Procureur avait pourtant auparavant produits devant la Haute Cour. Un nouveau témoin a même révélé, avec force détails, comment le plan avait été échafaudé au camp de rééducation de Mutobo,Ruhengeri.

Rwanda : Mme Victoire Ingabire incarnera toujours notre lutte démocratique – Communiqué Verdict cour supreme

Bruxelles, le 13 décembre 2013

Communiqué Verdict cour supreme

Chers compatriotes, chers amis du Rwanda, vous tous épris de paix, de liberté et de démocratie,

Le verdict vient de tomber et il est implacable. En effet notre Présidente, Mme Victoire Ingabire Umuhoza, vient d’écoper injustement d’une peine d’emprisonnement de 15 ans. Ce verdict de la Cour Suprême vient aggraver le premier jugement rendu par la Haute Cour en date du 30 octobre 2012.

Nos premiers mots vont à notre Présidente, Mme Victoire Ingabire Umuhoza à qui nous témoignons de notre soutien indéfectible et assurons de continuer le combat qu’elle a initié jusqu’à la conquête totale de nos droits et libertés et à la libération totale du peuple rwandais du joug dictatorial sous le quel il croupit depuis bientôt deux décennies. Nos mots vont aussi à la famille de la prisonnière, qui a consenti à tant de sacrifices dans l’intérêt du peuple rwandais et qui aujourd’hui se trouve privée d’une mère ou d’une épouse.

BRUXELLES-BELGIQUE : SIT-IN SPECIAL POUR VICTOIRE INGABIRE

Mesdames/Messieurs,

Vous qui êtes épris de Paix, de Liberté et de Justice, cet appel vous concerne.

Vous l’aurez déjà appris! C’est finalement le 13/12/2013 que Mme VICTOIRE INGABIRE UMUHOZA, Présidente des FDU-INKINGI, connaîtra le verdict du procès politique qui l’oppose au gouvernement rwandais.

En effet, le pouvoir de KIGALI, dans ses tergiversations, a préféré continuer de harceler la Présidente des FDU-INKINGI, Mme VICTOIRE INGABIRE UMUHOZA, et le prononcé du jugement n’aura lieu qu’en date du 13/12/2013.

Rwanda: Par le fait du prince, le Secrétaire Général Intérimaire des FDU Inkingi, Sylvain Sibomana, écope d’une peine de deux ans d’emprisonnement

Kigali, le 22 Novembre 2013

Ce vendredi, le Tribunal de Nyarugunga a rendu le verdict du jugement de Messieurs Sylvain Sibomana et Dominique Shyirambere poursuivis de :

• Organiser des manifestations non autorisées lors du procès en appel près la Cour Suprême de la Présidente des FDU-Inkingi, Madame Victoire Ingabire Umuhoza en date du 25 mars 2013 ;

• Dénigrer les autorités en charge de la sécurité publique.

Ce procès avait auparavant été jugé par le tribunal de grande instance de Gasabo qui s’était déclaré incompétent et l’avait renvoyé au Tribunal inférieur de Nyarugunga, lequel tribunal avait eu à examiner l’instruction à charge du ministère public en date du 4 novembre 2013.

Dans son prononcé, le Tribunal de grande instance de Gasabo a condamné Monsieur Sylvain Sibomana d’une lourde peine de prison de deux ans et d’une coquette amende de 1 million de francs rwandais, tandis que Monsieur Dominique Shyirambere écope de cinq mois d’emprisonnement et d’une amende équivalente.

Rwanda: L’Ambassadeur des Pays-Bas rend une visite de courtoisie à Madame Victoire Ingabire Umuhoza

Kigali, le 21 Novembre 2013

Ce jeudi, vers 13h00, l’Ambassadeur des Pays-Bas au Rwanda, Son Excellence Leoni CUELENAERE, a rendu une visite de courtoisie à Madame Victoire Ingabire Umuhoza, Présidente des FDU-Inkingi, détenue à la tristement célèbre prison centrale de Kigali depuis Octobre 2010.

Au cours de leurs entretiens, les deux interlocuteurs ont évoqué des questions liées à la démocratisation au Rwanda et à la situation dans la sous-région des Grands Lacs d’Afrique.

Rwanda: L’ajournement de l’énoncé du verdict dans le procès de Victoire Ingabire est une manœuvre de diversion

Nous avons appris, sans trop de surprises, que les autorités judiciaires rwandaises ont décidé de ne pas rendre le verdict tant attendu dans le procès de la Présidente des FDU, Mme Victoire Ingabire et ses quatre co-accusés.

Cette manœuvre destinée à continuer à maintenir une innocente en prison est inacceptable. En effet, Mme Victoire Ingabire vient de passer 3 ans et deux semaines dans la prison centrale de Kigali au seul motif qu’elle a osé réclamer l’ouverture de l’espace politique, espace jusqu’aujourd’hui cadenassé par le régime du FPR qui ne veut pas qu’aucune formation politique qui ne lui soit pas inféodée puisse fonctionner librement. Seules les formations politiques ayant fait allégeance au FPR peuvent aspirer au statut de parti politique, les autres étant soit interdites, soit persécutées ou devant subir des divisions orchestrées par le régime.

Russell Feingold: «Un effort militaire plus poussé en RDC risque de mettre en péril les pourparlers de Kampala»

Par Christophe Boisbouvier
RFI
Mardi 29 octobre 2013

Russell Feingold, envoyé spécial américain pour la région des Grands Lacs. Wikipedia

« Le président Kabila a remporté plusieurs succès militaires ces derniers jours, mais je l’encourage à faire preuve de retenue », déclare sur RFI l’envoyé spécial américain pour la région des Grands Lacs. Cette région, Russell Feingold la connaît bien. Pendant ses dix-huit années au Sénat, il a siégé à la sous-commission Afrique de la Chambre haute. Depuis le mois de juillet, cet homme de confiance de Barack Obama multiplie les tête-à-tête avec le Congolais Joseph Kabila et le Rwandais Paul Kagame. De passage à Paris, l’envoyé spécial de Washington répond sans tabou aux questions de RFI et aborde tous les problèmes, y compris celui de la démocratie à Kinshasa.

RFI: Dans l’est du Congo, depuis vendredi, la guerre a repris à l’avantage des forces armées congolaises (FARDC). Pour résoudre le problème des rebelles du M23, la solution militaire ne serait-elle pas finalement la meilleure ?

Russell Feingold: Non, ce n’est pas ma lecture des choses. La solution militaire ne répond pas aux problèmes posés par le M23 et par les quarante ou quarante-cinq autres groupes de la région. Ce qu’il nous faut, c’est un accord de paix négocié avec le M23. Le processus est en cours, dans le cadre des négociations de Kampala, il faut que ces pourparlers aboutissent bientôt, car cela pourrait mettre un terme aux affrontements, mais il faut y parvenir sans accorder d’amnistie à ceux qui ont commis des crimes graves. Donc selon moi, un effort militaire plus poussé risque de mettre en péril les pourparlers de Kampala, et par là même la possibilité de voir le M23 rendre les armes. Cela risque aussi de mettre en péril les initiatives pour la paix que soutiennent la communauté internationale et l’Union africaine. Donc oui, nous avons vu que les militaires congolais avaient remporté plusieurs succès ces derniers jours, mais nous pensons néanmoins qu’à l’heure actuelle, la retenue permettra de mieux servir le Congo et les peuples de la région.

Rwanda: Victoire Ingabire doit pouvoir bénéficier d’un procès équitable conforme aux normes internationales

Par Nicole Kiil-Nielsen
Eurodéputée de l’Ouest
Bruxelles, le 24 mai 2013

Jeudi après-midi, en session plénière, le Parlement européen a adopté une résolution d’urgence dans le cadre des débats sur les cas de violation des droits de l’homme, de la démocratie et de l’État de droit concernant de la situation au Rwanda et plus particulièrement le procès dont fait l’objet l’opposante politique : Victoire Ingabire. Vous pouvez retrouver cette résolution en cliquant sur le lien ici.

BRUXELLES: SIT-IN SPECIAL POUR VICTOIRE INGABIRE UMUHOZA

Mesdames/Messieurs,

Vous qui êtes épris de paix, de liberté et de Justice, à vos agendas svp!!

Et oui, le 01/11/2013 approche…

En effet, c’est en date du 01/11/2013 que Mme VICTOIRE INGABIRE UMUHOZA, Présidente des FDU-INKINGI, connaîtra le verdict du procès politique qui l’oppose au gouvernement rwandais.

A cette occasion, les FDU-INKINGI organisent un SIT-IN SPECIAL en attendant de connaître le verdict.

Adresse:

Ambassade du RWANDA à Bruxelles
Avenue Des Fleurs, 1
1150 BRUXELLES

Date et Heure: 01/11/2013 de 10h00 à 16h00

Venez nombreux pour:

• Soutenir Mme VICTOIRE INGABIRE UMUHOZA, Présidente des FDU-INKINGI et dénoncer son procès politique à KIGALI.

• Demander sa libération immédiate et sans conditions, ainsi que celle de tous les autres prisonniers politiques au Rwanda.

• Condamner les actes de violation des droits humains et d’intimidation dirigés contre tous les membres de l’opposition politique Rwandaise.

• Exiger l’ouverture de l’espace politique au Rwanda.

Venez nombreux pour soutenir cette action citoyenne.
Partagez l’information.

Personnes de Contact:
- Joseph BUKEYE: +32478973762
- Antoine NIYITEGEKA: +32478489258

Note :
Simultanément pour la même occasion, il y aura un SIT-IN SPECIAL devant le Parlement Néerlendais.

Adresse:
Parlement Néerlendais
Plein 2, Den Haag.

Date et Heure: 01/11/2013 de 11h00 à 16h00

Personnes de Contact:
Stanis NIYIBIZI: +31623087688
Jean D. RUGOMBOKA: +31610299544

WALKING DINNER POUR MME VICTOIRE INGABIRE UMUHOZA

WALKING DINNER
SAMEDI LE 12 OCTOBRE 2013, DE 18H00 A 21H00
Rue Eloi 80, 1070 Bruxelles

Amnesty International n’a constaté ni appel ni incitation à la violence ou à la haine ethnique dans les éléments de preuve présentés par le ministère public lors du procès.
Pourtant, elle purge 8 ans de prison en attendant le jugement en appel!

La Fondation Victoire pour la Paix (FVP) en collaboration avec le Réseau International des Femmes pour la Démocratie et la Paix (RIFPD), organize un dinner pour lever les fonds destinés à financer les honoraires des avocats de Mme Victoire INGABIRE UMUHOZA.

Participer à cet élan de solidarité.
50 Euros par personne et 80 Euros par couple.
A verser sur le compte FVP.

Banque: BNP Paribas Fortis
IBAN: BE56-0016 7253 1388
BIC CODE: GEBABEBB

Contacts:
Mme Primitive MUKARWEGO: +32 478 230 403
Mr Augustin MUNYANEZA: +32 499 157 553
Mr Joram MUSHIMIYIMANA: +32 494 195 902

WALKING DINNER INVITATION

BRUXELLES: CONFERENCE DES PARTIS FDU-INKINGI, RNC-IHURIRO & AMAHORO-PC

CONFERENCE DES PARTIS FDU-INKINGI, RNC-IHURIRO & AMAHORO-PC
DIMANCHE LE 13 OCTOBRE 2013 A 14H00
ADRESSE: Rue Washington 40, 1050 IXELLES

A l’occasion de l’anniversaire de 3 ans de franche collaboration, les partis FDU-INKINGI et RNC-IHURIRO sont heureux de vous inviter à une conférence de commémoration.

Par la même occasion, les deux partis vous présenteront un nouveau partenaire, le parti AMAHORO-PC, qui fera son entrée officielle dans la plateforme.

Entre autres orateurs, nous allons compter sur la présence du Dr NKIKO NSENGIMANA, du Dr RUDASINGWA Théogène, et de Mr MASOZERA Etienne, représentants de leurs partis respectifs.

Venez nombreux, et ne rater pas l’opportunité de vous informer sur notre plateforme.

Contact:
Joseph Bukeye: +32 478973762
Jean-Marie Micombero: +32 483604195

Rwanda : La police tente d’arrêter des citoyens convoqués par le Sénat pour être entendus sur leurs doléances

Ce 23 septembre 2013, la commission des affaires économiques du sénat rwandais avait invité en audience des représentants des chauffeurs de taxi qui avaient pétitionné le premier ministre sur la décision de la ville de Kigali de les chasser du centre-ville au profit d’opérateurs choisis de façon obscure. Ils avaient été invités officiellement dans une lettre numéro 1012/SEN /SEG/LS/CC/2013 datée du 20 septembre 2013. Au cours de l’audition, les représentants des chauffeurs ont expliqué le préjudice causé par cette décision sur leurs affaires, ce qui les avait amenés à interpeller le premier ministre, en tant que chef du gouvernement, dans une lettre remise à son cabinet le 17 septembre 2013. La police avait ensuite procédé dans leurs rangs, à des arrestations et certains ont même subis des tortures, avec incapacité. Ils en ont profité de l’occasion pour demander au sénat de tout mettre en œuvre pour obtenir la libération de ces confrères, ainsi que des étudiants qui avaient été arrêtés dans la même foulée. La commission sénatoriale a promis de plaider leur cas.

Rwanda: L’ambassadeur britannique rend une visite de courtoisie à Madame Victoire Ingabire

Kigali, le 18 septembre 2013.

Ce mercredi 18 septembre 2013, l’ambassadeur britannique accrédité à Kigali a rendu visite, à la prison centrale de Kigali, à Madame Victoire Ingabire Umuhoza, Présidente des FDU-Inkingi, prisonnière politique depuis 3 ans, et qui attend le jugement en appel.

Au cours de leurs entretiens, les deux interlocuteurs ont évoqué la situation politique au Rwanda. Cette dernière a été dominée par les dernières élections législatives, pour lesquelles aucun parti d’opposition authentique  n’a été autorisé d’y participer.