Category Archives: LU POUR VOUS

ORLÉANS (France): Commémoration à du 20ème anniversaire de l’assassinat par le FPR des Évêques, Prêtres, Religieux et Laïcs à Gakurazo (Rwanda)

Mardi 24 juin 2014

Comme prévu, la commémoration du 20ème anniversaire de l’assassinat par le FPR de 15 civils dont 13 ecclésiastiques et 2 jeunes gens a eu lieu à Orléans (France) dans l’Église de Saint Paterne en dates du 20 et 21 juin 2014.

Lors de la veillée de prière de vendredi 20 juin à 20 h 00, les participants ont prié pour le Rwanda. Ils ont offert à Dieu tous les cœurs blessés par les drames survenus dans ce pays depuis la guerre de 1990 jusqu’à aujourd’hui et ont demandé pour ce pays l’avènement de la paix, l’amour et la réconciliation durables.

Les cérémonies de samedi 21 juin ont été ouvertes à 13h15 par une célébration eucharistique présidée par l’abbé Sylvestre Ndagijimana. Dans un mot d’accueil « très saisissant »[1], Monsieur Emmanuel Dukuzemungu a souligné le caractère spirituel et symbolique de cette rencontre. Initiative divine et non humaine, cette « rencontre entre les habitants du ciel et de la terre » avait pour portée la célébration de la victoire de l’Amour et de la Vérité. L’homélie de l’abbé Sylvestre s’est centrée sur l’union des victimes de Gakurazo au sacrifice de Dieu célébrée dans la fête du Saint sacrement et sur leur amour.

Au cours du débat qui a suivi la célébration eucharistique, les participants ont pu suivre le témoignage d’Emmanuel Dukuzemungu. Avant de rendre hommage aux organisations de défense des droits de l’homme, en particulier, à Human Right Watch, et à son membre, la regrettée Madame Alison Desforges, le témoin des horreurs de Gakurazo n’a pas mâché ses mots pour fustiger l’attitude de la communauté internationale par rapport au dossier de Gakurazo.

Russell Feingold: «Un effort militaire plus poussé en RDC risque de mettre en péril les pourparlers de Kampala»

Par Christophe Boisbouvier
RFI
Mardi 29 octobre 2013

Russell Feingold, envoyé spécial américain pour la région des Grands Lacs. Wikipedia

« Le président Kabila a remporté plusieurs succès militaires ces derniers jours, mais je l’encourage à faire preuve de retenue », déclare sur RFI l’envoyé spécial américain pour la région des Grands Lacs. Cette région, Russell Feingold la connaît bien. Pendant ses dix-huit années au Sénat, il a siégé à la sous-commission Afrique de la Chambre haute. Depuis le mois de juillet, cet homme de confiance de Barack Obama multiplie les tête-à-tête avec le Congolais Joseph Kabila et le Rwandais Paul Kagame. De passage à Paris, l’envoyé spécial de Washington répond sans tabou aux questions de RFI et aborde tous les problèmes, y compris celui de la démocratie à Kinshasa.

RFI: Dans l’est du Congo, depuis vendredi, la guerre a repris à l’avantage des forces armées congolaises (FARDC). Pour résoudre le problème des rebelles du M23, la solution militaire ne serait-elle pas finalement la meilleure ?

Russell Feingold: Non, ce n’est pas ma lecture des choses. La solution militaire ne répond pas aux problèmes posés par le M23 et par les quarante ou quarante-cinq autres groupes de la région. Ce qu’il nous faut, c’est un accord de paix négocié avec le M23. Le processus est en cours, dans le cadre des négociations de Kampala, il faut que ces pourparlers aboutissent bientôt, car cela pourrait mettre un terme aux affrontements, mais il faut y parvenir sans accorder d’amnistie à ceux qui ont commis des crimes graves. Donc selon moi, un effort militaire plus poussé risque de mettre en péril les pourparlers de Kampala, et par là même la possibilité de voir le M23 rendre les armes. Cela risque aussi de mettre en péril les initiatives pour la paix que soutiennent la communauté internationale et l’Union africaine. Donc oui, nous avons vu que les militaires congolais avaient remporté plusieurs succès ces derniers jours, mais nous pensons néanmoins qu’à l’heure actuelle, la retenue permettra de mieux servir le Congo et les peuples de la région.

Rwanda: Victoire Ingabire doit pouvoir bénéficier d’un procès équitable conforme aux normes internationales

Par Nicole Kiil-Nielsen
Eurodéputée de l’Ouest
Bruxelles, le 24 mai 2013

Jeudi après-midi, en session plénière, le Parlement européen a adopté une résolution d’urgence dans le cadre des débats sur les cas de violation des droits de l’homme, de la démocratie et de l’État de droit concernant de la situation au Rwanda et plus particulièrement le procès dont fait l’objet l’opposante politique : Victoire Ingabire. Vous pouvez retrouver cette résolution en cliquant sur le lien ici.

Rwanda: Élise Le Gall revient sur l’affaire Victoire Ingabire et la résolution du Parlement européen du 23 mai 2013

VIU in Court

Victoire Ingabire, nous ne t’oublions pas !

Pour lire l’article complet suivre ce lien…. http://www.cdiph.ulaval.ca/blogue/la-resolution-de-lue-du-23-mai-2013-ou-la-piqure-de-rappel-de-lue-letat-rwandais-sur-le