Category Archives: LU POUR VOUS

Russell Feingold: «Un effort militaire plus poussé en RDC risque de mettre en péril les pourparlers de Kampala»

Par Christophe Boisbouvier
RFI
Mardi 29 octobre 2013

Russell Feingold, envoyé spécial américain pour la région des Grands Lacs. Wikipedia

« Le président Kabila a remporté plusieurs succès militaires ces derniers jours, mais je l’encourage à faire preuve de retenue », déclare sur RFI l’envoyé spécial américain pour la région des Grands Lacs. Cette région, Russell Feingold la connaît bien. Pendant ses dix-huit années au Sénat, il a siégé à la sous-commission Afrique de la Chambre haute. Depuis le mois de juillet, cet homme de confiance de Barack Obama multiplie les tête-à-tête avec le Congolais Joseph Kabila et le Rwandais Paul Kagame. De passage à Paris, l’envoyé spécial de Washington répond sans tabou aux questions de RFI et aborde tous les problèmes, y compris celui de la démocratie à Kinshasa.

RFI: Dans l’est du Congo, depuis vendredi, la guerre a repris à l’avantage des forces armées congolaises (FARDC). Pour résoudre le problème des rebelles du M23, la solution militaire ne serait-elle pas finalement la meilleure ?

Russell Feingold: Non, ce n’est pas ma lecture des choses. La solution militaire ne répond pas aux problèmes posés par le M23 et par les quarante ou quarante-cinq autres groupes de la région. Ce qu’il nous faut, c’est un accord de paix négocié avec le M23. Le processus est en cours, dans le cadre des négociations de Kampala, il faut que ces pourparlers aboutissent bientôt, car cela pourrait mettre un terme aux affrontements, mais il faut y parvenir sans accorder d’amnistie à ceux qui ont commis des crimes graves. Donc selon moi, un effort militaire plus poussé risque de mettre en péril les pourparlers de Kampala, et par là même la possibilité de voir le M23 rendre les armes. Cela risque aussi de mettre en péril les initiatives pour la paix que soutiennent la communauté internationale et l’Union africaine. Donc oui, nous avons vu que les militaires congolais avaient remporté plusieurs succès ces derniers jours, mais nous pensons néanmoins qu’à l’heure actuelle, la retenue permettra de mieux servir le Congo et les peuples de la région.

Rwanda: Victoire Ingabire doit pouvoir bénéficier d’un procès équitable conforme aux normes internationales

Par Nicole Kiil-Nielsen
Eurodéputée de l’Ouest
Bruxelles, le 24 mai 2013

Jeudi après-midi, en session plénière, le Parlement européen a adopté une résolution d’urgence dans le cadre des débats sur les cas de violation des droits de l’homme, de la démocratie et de l’État de droit concernant de la situation au Rwanda et plus particulièrement le procès dont fait l’objet l’opposante politique : Victoire Ingabire. Vous pouvez retrouver cette résolution en cliquant sur le lien ici.

Rwanda: Élise Le Gall revient sur l’affaire Victoire Ingabire et la résolution du Parlement européen du 23 mai 2013

VIU in Court

Victoire Ingabire, nous ne t’oublions pas !

Pour lire l’article complet suivre ce lien…. http://www.cdiph.ulaval.ca/blogue/la-resolution-de-lue-du-23-mai-2013-ou-la-piqure-de-rappel-de-lue-letat-rwandais-sur-le

Rwanda: Il ne faut pas se laisser tromper par le régime pernicieux rwandais

Victoire Ingabire et son parti, les FDU-Inkingi, sont injustement rangés du côté des incendiaires par un régime qui ne tolère pas les opposants et cherche à régner en divisant la société rwandaise en deux camps irréconciliables. Par Emmanuel Mwiseneza, délégué à l’Information et à la communication, FDU-Inkingi

Nous apprécions l’avocat genevois Nils de Dardel pour son engagement en faveur des rescapés tutsis du génocide du printemps 1994. Il fait partie des personnes qui ont témoigné de l’empathie envers les victimes. Porter haut, comme lui, le combat avec et pour des rescapés tutsis afin que ce génocide ne soit jamais oublié ou que nul ne le dénie ou ne le relativise est une posture humaniste digne de respect. Nous sommes en revanche indignés quand, dans son combat, Nils de Dardel s’en prend à des personnes qui s’engagent, corps et âme, à jeter des ponts entre toutes les composantes de la société rwandaise, tutsie et hutue notamment, à entretenir le devoir de mémoire et à projeter le pays dans une nouvelle espérance du vivre ensemble, dans le respect mutuel et selon les règles de démocratie, de justice et de véritable réconciliation…..

 Lien pour lire l’ article complet