Category Archives: DERNIERES INFOS

RWANDA-LE PROCES DE MADAME INGABIRE UMUHOZA VICTOIRE DEVANT LA COUR AFRICAINE DES DROITS DE L’HOMME ET DES PEUPLES : UN CASSE-TETE POUR LE GOUVERNEMENT DE KIGALI.

Madame INGABIRE UMUHOZA Victoire, présidente des FDU INKINGI, parti d’opposition au pouvoir en place au Rwanda, détenue en prison de Kigali, doit comparaître le 4 mars 2016 devant la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, sise à Arusha en Tanzanie, mais l’ETAT RWANDAIS, partie au procès, met des entraves à la préparation du procès par toutes sortes de brutalités et d’humiliations à l’égard de sa personne.

Depuis vendredi 5 février 2016, la direction de la prison a une fois de plus entravé l’accès du Maître GATERA  à sa cliente pour la préparation du procès.

Rwanda: Rwandan agricultural policies hurting the poorest of the poor: study

By Laura Angela Bagnetto
Radio France Internationale
08 February 2016

Farmers in western Rwanda suffer under mono-cropping policies imposed by the Rwandan government”, Dr Neil Dawson.

A new study of smallholder farmers in western Rwanda says the country’s agricultural policy has failed the poorest farmers, making them adapt to government policies, such as mono-cropping, or being forced to sell their land. Some 85 per cent of Rwandans work in the agriculture sector. RFI spoke to study author Dr. Neil Dawson from the University of East Anglia, to find out how the Rwandan government’s much-lauded agricultural policy hurts the poorest.

Your study, Green Revolution is sub-Saharan Africa: Implications of Imposed Innovation for the Wellbeing of Rural Smallholders focuses on northwestern Rwanda. According to your study the Rwandan policies that are responsible for creating a viable agricultural society are actually bringing Rwandans down regarding socio-economic growth, culture and even well-being. Can you share some of this with us?

RWANDA: LES FDU-INKINGI S’OPPOSENT FERMEMENT A LA GESTION-CONSERVATION DES ARCHIVES DU TPIR PAR LE FPR, L’UN DES ACTEURS DES CRIMES DE 1994.

Le gouvernement du Front Patriotique rwandais persiste et intensifie la pression pour se voir confier les Archives du TPIR. Cette démarche est loin d’être anodine. Il convient de rappeler l’importance capitale des Archives du TPIR eu égard, notamment, à l’aboutissement de la mission de justice en général et, en particulier, de l’enjeu crucial ayant conduit à la création du TPIR.

Le processus judiciaire du TPIR a été institué par la résolution du Conseil de Sécurité des Nations Unies n° 955 du 08 novembre 1994. Au vu de la lettre de ladite résolution, la mission assignée au Tribunal Pénal International pour le Rwanda est double :

-                 punir les crimes internationaux ayant été perpétrés au Rwanda en 1994 ;

-                 aider le peuple rwandais à se réconcilier.

RWANDA : LE PREMIER VICE-PRESIDENT DE LA PRISONNIERE POLITIQUE , Mme VICTOIRE INGABIRE UMUHOZA, A ETE ARRETE POUR OUVRIR LA VOIE A L’INTRONISATION A VIE DU PRESIDENT PAUL KAGAME

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Ce vendredi matin 04 décembre 2015, nous avons appris de source sure que la police rwandaise a procédé à  l’arrestation de Monsieur Boniface Twagirimana, Premier Vice-Président des FDU INKINGI sans aucun mandat d’arrêt.

Le Premier Vice-Président des FDU-Inkingi serait accusé d’avoir exprimé à la Radio Voix de l’Amérique (VOA), sa désapprobation sur la gestion du pays par le FPR et dénoncé les manipulations en cours de la Constitution par le régime du Président Paul Kagame. 

Droit de réponse à article de presse « Rwanda : l’aventure ambiguë de Victoire Ingabire » de M. Mehdi Ba de Jeune Afrique

Votre article« Rwanda : l’aventure ambiguë de Victoire Ingabire » du 25/11/2015 contient trop d’amalgames et transpire votre partisannerie toujours affichée pour la dictature de Paul Kagame. Au cours des audiences, Victoire Ingabire a prouvé, au-delà de tout doute raisonnable, que les charges retenues contre elle n’étaient étayées par aucune preuve ni un quelconque fait vérifiable. Ce qui révèle un procès purement politique.

Rwanda : Brusque détérioration des conditions de détention de madame Victoire Ingabire – Lettre ouverte

A Monsieur le Commissaire Général  de RCS   (Rwanda Correctional Service)

Monsieur le directeur.

 

Depuis vendredi 10 juillet 2015, la direction de la prison centrale de Kigali a décidé de durcir très sévèrement le régime carcéral de madame  Victoire Ingabire Umuhoza, présidente des FDU INKINGI, sans aucune explication.

En effet, ce vendredi, la direction de la prison a refoulé son avocat, maître Gatera, au motif qu’il n’avait plus rien à faire à la prison car la cliente a été déjà jugée. Or, vous êtes sans ignorer que madame Victoire Ingabire a porté plainte auprès de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples[1], qui doit encore fixer les audiences. Il est donc aberrant de refuser à madame Victoire Ingabire le libre accès à son conseil.

La direction de la prison a dans le même temps, confisqué tous les livres, y compris les livres de chants religieux, qui étaient à la disposition de madame Ingabire et dont la détention avait été autorisée par la prison.