Category Archives: DERNIERES INFOS

Lettre au Ministre de la Justice du Rwanda: Demande de libération de Madame Illuminée Iragena

A l’attention de Monsieur BUSINGYE Johnston
Ministre de la Justice du Rwanda
KIGALI

Objet : Demande de libération de Madame IRAGENA Illuminée, sous tortures dans le camp militaire de Kami –Banlieue de KIGALI
N/REF 01604001/CAJDH/0076

Monsieur le Ministre,

Les Forces Démocratiques Unifiées (FDU INKINGI), parti d’opposition au pouvoir en place, sont vivement préoccupées par les enlèvements et disparitions forcées des citoyens rwandais qui continuent à se perpétrer au Rwanda, et plus particulièrement vis-à-vis des membres  et sympathisants des FDU INKINGI.

En effet, Madame IRAGENA Illuminée, présidente de l’association ABIRU (association des Rwandais pour la promotion et le développement de la femme), porteuse de la carte nationale d’identité n°1197570007371075 délivrée à GASABO au Rwanda, sage-femme à l’hôpital du Roi Fayçal à Kigali, résidant à KINYINYA, secteur BIRUNGA en district de GASABO, a été enlevée et portée disparue le 26 mars 2016.

RWANDA: SOS : MADAME ILLUMINEE IRAGENA SERAIT DANS UN ETAT CRITIQUE DANS LE CAMP DE TORTURE DE KAMI

Selon de sources bien informées, Madame IRAGENA Illuminée portée disparue le 26 mars 2016 serait détenue dans le tristement célèbre camp militaire de Kami en banlieue de Kigali. Ce camp militaire est réputé pour sa cruauté au cours des interrogatoires pour extraire de faux témoignages. Des sources dignes de foi nous apprennent qu’elle aurait été torturée.

Il y a lieu de rappeler qu’Amnesty International a publié un rapport détaillé en 2012 dénonçant l’usage systématique de la torture au Rwanda par les services des renseignements militaires. La situation n’a point changé. Selon les témoignages d’anciens détenus, certaines méthodes comprennent le recours à l’utilisation de chocs électriques, en frappant les détenus ou par privation sensorielle, ainsi que par l’étouffement par un sac plastique sur la tête pour les forcer à parler.

RWANDA: AVRIL 2006 – AVRIL 2016 : DIXIEME ANNIVERSAIRE DES FDU-INKINGI

 

Rien n’est plus souple et plus faible au monde que l’eau.
Pourtant pour attaquer ce qui est dur et fort,
Rien ne la surpasse
Et personne ne pourrait l’égaler ”.

Lao-Tseu Laozi

Il y a 10 ans, les forces démocratiques rwandaises ont décidé de conjuguer leurs efforts pour forcer la dictature rwandaise à ouvrir l’espace politique et à laisser le peuple rwandais jouir de ses droits inaliénables. Leur détermination et ténacité à ne pas céder aux chantages et à la peur de payer l’ultime sacrifice sont incarnées par leur leader, Madame Victoire Ingabire Umuhoza, détenue dans la prison-mouroir de Kigali. Disciple de Sun Tzu et de Gandhi, Madame Victoire avec ses collaborateurs ont toujours lutté pour la non-violence et pour la construction d’une plateforme de l’opposition démocratique rwandaise pour offrir aux Rwandais un outil efficace de lutter contre la dictature qui les opprime. Les Forces Démocratiques Unies (FDU-Inkingi) sont nées officiellement le 26 Avril 2006. En ce jour nous rendons hommage à toutes les Rwandaises et à tous les Rwandais qui luttent pour leurs droits fondamentaux et inaliénables.

RWANDA: LES MEMBRES DE LA PLATEFORME REMERCIENT LE GOUVERNEMENT ZAMBIEN POUR AVOIR PRIS DES MESURES POUR ARRETER LA XENOPHOBIE CONTRE LES RWANDAIS

Les membres de la Plateforme remercient le Gouvernement Zambien pour avoir condamné la xénophobie contre les Rwandais et d’avoir pris des mesures nécessaires pour y mettre fin.

Durant ces violences qui ont eu lieu à Lusaka en Zambie depuis ce lundi 18 avril 2016, des centaines de personnes s’en sont pris aux maisons et magasins de ressortissants étrangers qu’ils ont pillés. Les étrangers et principalement rwandais seraient accusés « de crimes rituels ». Les ressortissants rwandais  notamment dans les quartiers de Misisi, Makeni South et Kanyama, townships de Lusaka ont été particulièrement visés. Ils sont victimes de rumeurs qui les tiendraient responsables de la mort récente « de sept personnes dont les corps ont été retrouvés amputés de leurs oreilles, leur cœur ou leur pénis ». Les membres de la plateforme condamnent les crimes dont ont été victimes les nationaux zambiens et expriment leurs condoléances les plus attristées aux membres de leurs familles.

RWANDA: LES MEMBRES DE LA PLATEFORME CONDAMNENT LA DIVERSION PERSITANTE DU GENERAL PAUL KAGAME POUR ENVAHIR LA RDC ET LE BURUNDI

COMMUNIQUE DE PRESSE n. 08.

Lors de la conférence de presse relative à la commémoration du génocide rwandais le 09 Avril 2016, le Président Paul Kagame a déclaré qu’il est impatient d’en découdre avec ceux qui se préparent à attaquer le Rwanda et ceux qui les soutiennent.  Mais plus d’un analyste pensent qu’il lui manque seulement un prétexte pour envahir de nouveau la RDC et le Burundi.  Le rapport des experts de l’ONU  sur le risque de la nouvelle implosion en Afrique Centrale est sans équivoque. C’est dans ce cadre que se placeraient les attaques simulées à Rubavu-Rwanda .

RWANDA: LES FDU INKINGI APPELLENT LES AUTORITES RWANDAISES A LIBERER MADAME ILLUMINEE IRAGENA

COMMUNIQUE DE PRESSE

 Depuis le 27 mars 2016, la famille de madame Illuminée Iragena est sans nouvelles de cette dernière. Enlevée sur le trajet entre son domicile et son lieu de travail, madame Iragena, titulaire de la carte d’identité numéro 1197570007371075, laisse 4 enfants en bas âge, seuls et sans soins, son mari étant absent pour cause de sécurité. Sa famille a adressé une lettre aux autorités policières, pour aviser de cette disparition, mais comme à l’accoutumée, ces dernières gardent un mutisme total.