(Français) RWANDA : LES CRIMES D’ETAT SE POURSUIVENT AU RWANDA

LES SERVICES DE SECURITE ENRAGES PAR LA MOBILISATION DE BRUXELLES CONTRE LE PRESIDENT KAGAME SE DEFOULENT SUR LA PRESIDENTE DES FDU-INKINGI MME VICTOIRE INGABIRE UMUHOZA.

Les FDU-Inkingi ont à peine dénoncé le lâche assassinant de Damascène Habarugira, dont le corps sauvagement mutilé a été retrouvé à Nyamata, que les services de sécurité s’acharnent cette fois-ci contre la Présidente Victoire Ingabire Umuhoza en personne, dans la prison centrale de Kigali où elle purge injustement une peine de 15 ans.

Nous apprenons en effet de source dignes de foi que le chef d’antenne des services de renseignements de cette prison, le sous-lieutenant Ntwari Guy Julien, mène au sein de la prison une campagne d’isolement et d’intimidation contre Victoire Ingabire, la traitant d’ennemi (adui). Cette campagne de mauvais aloi intervient au moment où le chef de l’Etat qui se trouve en Europe pour ses éternelles tournées de propagande, fait face à des manifestations de ressortissants rwandais opposés à sa politique répressive et surtout à son ambition de se maintenir contre vents et marée au pouvoir jusqu’en 2034.